Matthew McBRIDE : Franck Sinatra dans un mixeur

0
289
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

Frank Sinatra dans un mixeur - Mcbride

Parution aux éditions Gallmeister en mai 2015

Traduit par Laurent BURY

Il faut une certaine dose de courage pour braquer une banque au volant d’une camionnette de boulangerie. Ou une certaine dose de bêtise. En tout cas, ça ne passe pas inaperçu. Et quand il s’agit de remettre la main sur le butin, flics et voyous se lancent dans la course. Pour Nick Valentine, ex-policier devenu détective privé, c’est l’occasion rêvée de se refaire. À chaque loi qu’il transgresse, à chaque bourbon qu’il descend, à chaque cachet d’Oxycontin qu’il avale, il s’approche un peu plus du jackpot. Ou de la noyade dans le Missouri.

(Source : Gallmeister – Pages : 256 – ISBN : 9782351780909 – Prix : 15,50 €)

L’AVIS DE PIERRE-MARC PANIGONI

« Frank Sinatra dans un mixeur ». Comment passer à côté d’un roman ayant un titre comme cela ? Personnellement ma curiosité m’a emporté, d’autant plus que le 4ème de couverture était tentant. En même temps je ne prenais pas un grand risque au vu des autres titres de la collection Neonoir de chez Gallmeister.

Tout commence par la découverte d’un corps dans une maison. Apparemment c’est un suicide, mais Nick Valentine, ancien flic reconverti en détective privé, est dépêché sur place en plus de la police a des doutes. Peu de temps après, nous avons affaire au plus mauvais braquage de l’histoire des bandits à la petite semaine. Ce dernier se solde par la mort d’un des gars, tandis que l’autre, un junkie totalement défoncé se fait la malle et planque le fric.

Afin de récupérer son fric, le commanditaire du braquage foireux envoie 2 brutes afin de découvrir la planque du butin. De l’autre côté, Nick Valentine et ses potes vont tenter la même chose pour s’en mettre à gauche au passage.

Nous avons ici un roman qui fait du bien. Pourtant à la base, rien n’est plus classique : un braquage avec le magot qui disparait, puis 2 clans opposés qui font tout ce qu’ils peuvent pour mettre la main dessus.

Ce roman fait donc du bien, car tout se tient au niveau de l’intrigue, le rythme est mené à un train d’enfer, des expressions bien trouvées et drôles, de la violence, mais surtout des personnages malmenés et confrontés à des situations les plus improbables les unes que les autres.

Je parlais à l’instant des protagonistes. Matthew McBride nous propose une galerie de personnages hauts en couleur : des junkies stupides faisant tous les meilleurs mauvais choix possible, des mafieux obèses et tournants à la cocaïne, des hommes de main libidineux et détraqués, des flics dépassés, et surtout Nick Valentine.

Ce dernier est tout sauf un héros ou un antihéros ? Mais qu’est donc alors ? Un ovni qui tient debout on ne se pas comment. Cet ancien flic et reconverti détective privé est une épave. Il squatte son bureau avec son chien, un yorkshire du nom de Frank Sinatra, pars en planque dans sa vieille voiture délabrée avec un fusil et une glacière toujours chargée….Tout comme Nick du reste. La question que je me pose est « reste-t-il du sang dans les veines de ce brave homme ? » . Je ne pense pas. Car quand il n’avale pas ses cachets d’Oxycontin, il tourne à la Corona, au whisky, au vin…bref, à tout ce qu’il trouve. D’ailleurs si l’un d’entre vous arrive à dénombrer le nombre de Corona qu’il descend dans le roman je veux bien lui en payer une !

J’ai un néanmoins un reproche à faire à ce livre : il est trop court. J’aurai bien continué un peu de chemin en plus avec cette fine équipe.

Même s’il est assez court (248 pages), la lecture est hyper plaisante et se fait d’une traite ou presque.

Ce roman a de vrais faux airs de série B, qui fait que tout se conjugue parfaitement bien. La violence est contrebalancée par l’humour, les truands se font descendre aussi vite que les bouteilles se vident, les interrogatoires sont sanguinolent mais valent le détour…

Je ne peux vous dire qu’une chose : si vous aimez le noir urbain, le noir qui donne le sourire, les séries B, et les truands du genre ceux de Pulp Fiction, ce livre est pour vous. Pour les autres, et tentez le coup ça vous plaira sans doute également !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.