Matt HAIG : Les Radley

0
145
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

Les Radley - matt haig

Parution aux éditions Albin Michel le 01 octobre 2010

Parution aux éditions du Livre de Poche en mars 2012

Traduit de l’anglais par Françoise du Sorbier

Ils ont renoncé à être des vampires. Mais chassez le naturel…

Bishopthorpe : une petite ville de province ordinaire, peuplée de gens ordinaires. Ou presque…

Si rien en apparence ne distingue les Radley de leurs voisins, ils ne sont pourtant pas tout à fait humains. Peter, médecin, et Helen, femme au foyer, sont des vampires qui ont fait vœu d’abstinence pour s’intégrer à la société.

Depuis près de vingt ans, il s’appliquent ainsi à réfréner leurs instincts et leur soif de sang, cachant même la vérité à leurs deux enfants qui ignorent tout de leur condition de vampires. Jusqu’au jour où, devenus adolescents, ils vont découvrir leur véritable nature…

Matt HAIG, à travers cette satire décapante et réjouissante du roman de genre, porte un regard à la fois tendre et lucide sur la famille, ses dysfonctionnements, ses secrets, ses forces et ses faiblesses. Un livre noir et diaboliquement drôle, qui fourmille de clins d’œil littéraires, musicaux et cinématographiques.

(Source : Albin Michel – Pages : 350 – ISBN : 978-2226218544 – Prix : 20,20 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Les Radley une famille craquante mais attention aux crocs…

Les RADLEY tentent d’avoir une existence paisible dans une banlieue chic anglaise, d’avoir le même look, d’avoir le même comportement que le reste de leurs voisins…

Peter RADLEY traverse une légère crise de la quarantaine. Il est assailli par une soif profonde, par un besoin charnel…

Sa femme Helen se comporte comme un automate conforme au reste de la communauté mais elle dresse des barrières infranchissables entre elle et son époux. Elle n’est plus la jeune femme passionnée, pétillante, peignant des nus…

Leurs enfants Clara et Rowan sont confrontés aux affres de l’adolescence : moqueries, amours inavoués…

Tout va basculer pour cette famille lorsq’une soirée entre jeunes tourne mal. Un des RADLEY va plonger ses crocs dans le corps d’un lycéen, le vider de sang tout en le  déchiquetant.

Clara et Rowan vont apprendre qu’ils sont des Vampires, des Abstinents c’est à dire que leur famille a décidé de ne plus boire de sang. Mais l’appel de la nature a été le plus fort.

Un s.o.s a peut-être été lancé trop vite et l’oncle Will débarque. Avec lui, une cohorte de problèmes. C’est un grand buveur de sang ne respectant aucune règle. Et qui laissen des traces trop visibles sur son passage…

« LES RADLEY » est un roman très agréable à lire. Des chapitres courts, une écriture simple, un scénario efficace. On est à la fois dans une comédie montrant les clichés des quartiers où toute la communauté semble unie, le besoin d’être tous identiques , les jalousies… Les images du générique de la série « Weeds » défilaient dans ma tête à la lecture des premières lignes (les mêmes maisons toutes alignées, les mêmes voitures…). Et des petits éléments commencent à fissurer cette image bien lisse.

La tension dramatique prend son ampleur lorsque le corps du jeune homme git ensanglanté…

Il est intéressant de découvrir cette famille tentant de suivre à la lettre les consignes du Manuel de l’Abstinent. Pas évidant de lutter contre ses pulsions de vampire mais également d’humain car ce qui est peut-être spécifique à ce texte, c’est que la partie humaine est importante. La crise du couple et d’autres éléments de la vie quotidienne qui les rend terriblement réels.

Matt HAIG joue également beaucoup avec les références littéraires, musicales… Dire qu’un des romans de Danièle fait parti du canon vampirique, je ne m’en étais jamais rendu compte avant. Il joue avec le burlesque sans jamais être grotesque. Ce subtil équilibre fait de ce roman un titre a dévorer d’urgence et espérant qu’il nous prépare dès maintenant un nouvel opus de cette famille terriblement attachante.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.