Mathieu BERTRAND : Les émeraudes de Satan

0
36
Mathieu BERTRAND : Les émeraudes de Satan
-

Présentation Éditeur

1306, Poitiers : Le Grand Maître Jacques de Molay, sentant la fin de l’Ordre des Templiers approcher, informe le Pape Clément V qu’il est en possession d’une couronne ayant appartenu à Satan lui-même. Par peur de ne plus pouvoir en assurer la protection, il la confie au Saint-Père qui lui promet de la faire enterrer dans le Temple de Salomon, seul endroit sur Terre en mesure de limiter ses pouvoirs démoniaques.

2013, Rome : Le Pape découvre d’étranges courriers hérités de ses prédécesseurs. Il sollicite le Père Paul Kaminsky, agent du service des enquêtes spéciales du Vatican afin qu’il se rende en France et retrouve sept émeraudes, ornement d’une couronne ramenée de Terre Sainte au onzième siècle. Durant cette quête, le prêtre sera épaulé par Elaheh, une mystérieuse Iranienne, membre de la secte des Assassiyine, faction criminelle disparue depuis près de mille ans. Des châteaux d’Aquitaine aux remparts de Carcassonne, d’un couvent corse aux chapelles du Vatican, l’aventure du prêtre et de la jeune musulmane va se transformer en une union sacrée qui leur permettra de se confronter aux forces du Mal tout en essayant d’échapper aux tueurs du mystérieux Ordre Epsilon. Bienvenu dans l’univers de l’ésotérique et du surnaturel, une histoire captivante qui a pour origine les Chevaliers du Temple.

Une quête qui mènera nos héros à découvrir des lieux et des phénomèns qu’ils n’auraient jamais imaginés. Une association et une entraide inhabituelle pour entraver les forces du mal qui sont à l’oeuvre. Est-ce que l’heure de Satan a sonné ? Un récit dans la lignée des plus grands noms de la catégorie. Sur les traces des plus grands noms du thriller ésotérique !

OrigineFrance
ÉditionsEaux Troubles
Date15 février 2019
Pages371
ISBN9782940606306
Prix9,00 €

L'avis de Stanislas Petrosky

Ils sont nombreux ceux qui ont voulu faire un thriller à la Da Vinci Code.

Peu s’en sont sortis avec panache, en sachant mettre leur style, avoir leurs personnages, leur histoire, juste garder le concept de l’énigme théologique tout en y ajoutant une bonne dose d’ésotérisme.

Mathieu Bertrand en fait partie, pour un premier roman, il a réussi l’exercice !

Le pape, fraîchement élu, découvre des courriers bien étranges de ses prédécesseurs lui parlant d’une mission dont il doit venir à bout. Recevant de drôles de visites nocturnes, il sollicite un de ses prêtres pour retrouver sept émeraudes qui ornementaient une couronne ramenée de Terre Sainte au XIe siècle.

Si les sept pierres ne retrouvent pas leur place à temps, l’apocalypse pour l’Église catholique n’est pas loin. Mythe ou réalité, le Pontifex maximus ne veut pas prendre de risque : une course contre la montre commence !

Un livre d’aventures, où les deux protagonistes sont une « union sacrée », un prêtre baroudeur, agent au service des enquêtes spéciales du Vatican et une musulmane Iranienne voilée, membre de la secte des Assassiyine, faction criminelle censée avoir disparu depuis près de mille ans… le duo, qui aurait pu vite devenir caricatural, tient bien la route tout au long de cette aventure mouvementée. L’auteur en profite au contraire pour passer un message de tolérance : « Il s’éloigna de quelques mètres et observa la jeune fille. Cette dernière regarda le ciel et évalua la position du soleil. Elle reposa les épées dans leur écrin, s’agenouilla face à l’Orient, et pria pendant quelques minutes. Paul ne put saisir le moindre mot prononcé lors de la prière, mais réalisa qu’il pouvait l’aider.

Il se prosterna lui aussi et murmura, à plusieurs reprises, le Pater Noster et l’Ave Maria. L’image était saisissante et aurait stupéfié quiconque aurait traversé le champ à ce moment-là : une musulmane et un prêtre catholique en train de prier ensemble… »

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.