Mary SHELLEY : Frankenstein ou Le Prométhée moderne

Mary SHELLEY : Frankenstein ou Le Prométhée moderne
[amazon asin=2070468089&template=image&title=-]

Présentation Éditeur

En expédition vers le pôle Nord, un équipage recueille un homme en perdition sur un iceberg. Cet homme est un scientifique genevois se nommant Victor Frankenstein.
Très tourmenté, il raconte son histoire au capitaine du bateau. Il est venu s’aventurer ici que pour rattraper quelqu’un, qui n’est autre que la créature monstrueuse qu’il a créé lui-même et qui a semé la terreur autour d’elle.

« C’est alors qu’à la lueur blafarde et jaunâtre de la lune qui se frayait un chemin au travers des volets, je vis cet être vil – le misérable monstre que j’avais créé. Il soulevait le rideau du lit et avait les yeux – si l’on peut les appeler ainsi – fixés sur moi. Ses mâchoires s’ouvrirent et il bredouilla quelques sons inarticulés, tandis qu’un rictus ridait ses joues. Peut-être dit-il quelque chose, mais je ne l’entendis pas. Il tendit une main comme pour me retenir, mais je m’échappai et descendis précipitamment les escaliers. Je me réfugiai dans la cour de la maison que j’habitais ; j’y demeurai le reste de la nuit, marchant de long en large dans un état d’agitation extrême, écoutant attentivement, percevant et redoutant le moindre son, comme s’il devait annoncer l’approche de ce cadavre démoniaque auquel j’avais si malheureusement donné la vie. »

Origine Flag-ROYAUME-UNI
Éditions Folio
Date 5 novembre 2015
Traduction Alain Morvan
Pages 336
ISBN 9782070468089
Prix 5,00 €

L'avis de Cathie L.

Frankenstein se présente sous la forme d’un roman épistolaire dans lequel s’enchâsse un autre récit. Le roman s’ouvre par une série de lettres envoyées par le capitaine Walton à sa soeur, madame Saville. En mission d’exploration en direction du pôle nord, il lui rapporte un incident étrange. Alors que son navire se trouvait presque immobilisé par les glaces de la banquise arctique, son équipage et lui aperçurent un traîneau carrossé tiré par des chiens et conduit par « un être de forme humaine mais d’apparence gigantesque. C’est la première apparition de la créature. Le lendemain, ils aperçurent un traîneau analogue bien que moins fringant, tiré par le dernier chien vivant de l’attelage, sur lequel gisait un Européen épuisé. Qui n’est autre que le docteur Frankenstein. Il fit alors le récit de son histoire, de son enfance jusqu’à sa première conversation avec le monstre, récit imbriqué dans le roman épistolaire.

Un troisième narrateur intervient dans le récit du docteur, rapportant à la première personne les discours du monstre relatant les premiers temps de sa vie (chapitres XI à XVI), le tout pris en note par Walton. Ensuite, Frankenstein redevient le narrateur. L’épilogue de l’histoire est raconté par Walton à sa sœur. Frankenstein ayant constaté que Walton prenait des notes, il lui demanda à les relire et à les corriger. Ces indications ont pour fonction d’accréditer la véracité du récit.

Pour en savoir plus lire Il était une fois… Frankenstein

Partagez votre lecture dans les commentaires !

News

Carl PINEAU : Nuits Nantaises – Greg Brandt

1976. Un braquage particulièrement sanglant met la ville en émoi, les gangsters ont assassiné deux convoyeurs de fond à l’arme lourde.

Mélissa Boufigi, Robert Hébras et Agathe Hébras : Le dernier témoin d’Oradour-sur-Glane

Dans les ruines du village, Robert Hébras emmène Agathe, sa petite-fille, dès son plus jeune âge, et lui raconte Oradour.

Le dernier témoin d’Oradour-sur-Glane en BD

Album bouleversant, Oradour-sur-Glane, village-martyr et d’une nation tout entière. Pour ne jamais oublier.

Isabelle Simon : Traité du trou du cul

Un traité du trou du cul… Sache qu’avec ce genre de lecture, en plus de rire, tu t’instruis.
Cathie L.
Cathie L.https://goo.gl/kulVbu
Ecrivain de romans historiques, chroniqueuse et blogueuse, passionnée de culture nordique et de littérature policière, thrillers, horreur, etc...

Carl PINEAU : Nuits Nantaises – Greg Brandt

1976. Un braquage particulièrement sanglant met la ville en émoi, les gangsters ont assassiné deux convoyeurs de fond à l’arme lourde.

Mélissa Boufigi, Robert Hébras et Agathe Hébras : Le dernier témoin d’Oradour-sur-Glane

Dans les ruines du village, Robert Hébras emmène Agathe, sa petite-fille, dès son plus jeune âge, et lui raconte Oradour.

Le dernier témoin d’Oradour-sur-Glane en BD

Album bouleversant, Oradour-sur-Glane, village-martyr et d’une nation tout entière. Pour ne jamais oublier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.