Marie BATTINGER : Ainsi meurent les étoiles

0
162
Marie BATTINGER : Ainsi meurent les étoiles
-

Présentation Éditeur

Prix des Lectrices Prix Femme Actuelle 2019

À l’âge de 18 ans, Alexandra, ancienne danseuse classique, a assassiné sa mère sans jamais avoir expliqué son geste. Quinze ans plus tard, après avoir purgé sa peine de prison, elle revient dans son village natal, en Alsace. Une réapparition qui n’est pas sans conséquence.

David, son petit-ami de l’époque, a refait sa vie ; sa sœur, Isabelle, ne lui a jamais pardonné ; et Héléna, sa nièce, ignorait jusqu’à sa simple existence. Si certains préfèrent oublier les fantômes du passé, d’autres refont l’enquête ou réclament justice.

Que signifie le retour d’Alexandra ? A-t-elle quelque chose à attendre… ou un ultime acte à accomplir ? Autant de questions dont elle seule détient les réponses…

Origine Flag-FRANCE
Éditions HarperCollins
Date 4 juillet 2019
Éditions HarperCollins poche
Date 7 octobre 2020
Pages 592
ISBN 9791033907893
Prix 8,70 €

L'avis de Cathie L.

Ainsi meurent les étoiles a été publié par les éditions Harper Collins en 2019. Le style de l’auteur parfois sobre :

« Au fond de son sac, ses doigts recroquevillés en pince butèrent contre quelque chose de métallique. Ses clés. Enfin. Laissant échapper un soupir de soulagement, elle releva les yeux. »

Ou plus prolixe mais toujours dans un langage simple :

« Quand elle se ressaisit, elle se trouva stupide. Ce n’était pas un fantôme. La chevelure se prolongeait par un pantalon lâche, de ceux que la plupart des femmes réservent à leurs cours de fitness ou pour traîner à la maison les dimanches maussades. Protégée des gouttes par le perron, la femme attendait, le dos droit, immobile. » (Page 14).

Le roman est construit selon un procédé certes manquant d’originalité, mais efficace : chaque chapitre, précisant le jour, raconte l’histoire du point de vue de l’un des protagonistes principaux. Ainsi, l’intrigue n’est révélée au lecteur que par bribes partielles, ne permettant aucune vue d’ensemble, bien qu’ayant accès à leurs pensées et à leurs ressentis. Reste au lecteur la mission de rassembler les pièces du puzzle afin de former l’image finale.

Thèmes: maternité, fratrie, relations familiales mère, père/enfants, soeur/soeur rendues plus compliquées par la force des liens ou leur absence.

L’intrigue

Novembre. Une journée froide et pluvieuse. On frappe à la porte. Héléna ouvre. Une femme disant se prénommer Alexandra se présente comme étant la jeune soeur d’Isabelle, sa mère? Si l’inconnue dit vrai, pourquoi la jeune fille n’en a-t-elle jamais entendu parler? Pourquoi l’inconnue semble-t-elle bien connaître ses parents et elle mais ignore l’existence de son petit frère? Et pourquoi Héléna ressent face à cette femme un malaise diffus et reste sur la défensive, sans savoir pourquoi ?

Comment expliquer la violente réaction d’Isabelle quand elle voit sa soeur chez elle? Que s’est-il passé pour justifier un tel rejet? Pourquoi la justice l’a-t-elle relâchée seulement au bout de quinze ans d’emprisonnement alors qu’elle avait été condamnée à trente ans? Elle a quand même tué leur mère et s’est toujours refusé à expliquer son geste…

Isabelle ressent le retour de sa soeur comme une intrusion, pire, comme une provocation. Alexandra représenterait-elle une menace pour l’équilibre de sa famille? Pourrait-elle s’en prendre à elle ou à ses enfants comme elle s’en est pris à leur mère quinze ans plus tôt, alors qu’elle n’était âgée que de dix-huit ans ?

La sérénité qu’Isabelle a mis tant d’années à reconquérir, son cocon familial qu’elle avait construit avec tant de soin afin de mieux oublier l’affreux drame, tout cela menace de s’effondrer comme un château de cartes. D’autant que son appréhension est relayée par les gens du village qui refuse la présence d’une meurtrière matricide dans leur communauté. Et si Alexandra avait enfin décidé de parler, d’expliquer ce qu’il s’est réellement passé ce jour fatidique? Isabelle sera-t-elle prête à l’entendre ?

En conclusion

Marie Battinger propose ici un thriller psychologique bien construit basé sur le retour dans son village natal d’Alexandra, qui a tué sa mère il y a quinze ans. On pourrait se dire qu’elle a purgé sa peine et que tout pourrait s’arrêter là. Mais ce retour prématuré soulève bien plus de questions qu’il n’apporte de réponses car la jeune femme a toujours refusé d’expliquer son geste; il réactive les rancoeurs que tous croyaient définitivement enterrées. Et chacun de se rendre compte qu’il n’existe pas un camp des méchants et un camp des gentils, bien séparés par une ligne infranchissable. Que le geste perpétré par Alexandra quinze ans plus tôt n’est que l’aboutissement d’une situation complexe, que leur mère n’est pas la personne qu’elle paraissait être…

Dissimulations, secrets, mensonges, culpabilité : chacun des acteurs de ce drame, directs ou indirects, tente d’adopter une contenance face au flux des souvenirs qui les assaillent…Avec la jeune Héléna qui se retrouve au milieu de tous ces adultes qui se taisent pour la protéger du passé, ne comprenant pas qu’elle a besoin de savoir pourquoi et comment un tel drame a pu avoir lieu. Car si l’on empêche pas le passé d’étendre ses tentacules jusqu’au plus profond de leur vie actuelle, il pourrait bien tout détruire…Un bon thriller donc malgré sa fin en demi-teinte.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Ecrivain de romans historiques, chroniqueuse et blogueuse, passionnée de culture nordique et de littérature policière, thrillers, horreur, etc...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.