M.C. BEATON : Agatha Raisin enquête – Tome 4 – Randonnée mortelle

0
146
Ecosse FLAG
M.C. BEATON - Agatha Raisin enquete - Tome 4 - Randonnee mortelle
Agatha Raisin enquête, Tome 4 : Randonnée mortelle
  • Éditions Albin Michel en novembre 2016
  • Traduit par Jacques Bosser
  • Pages : 252
  • ISBN : 9782226322708
  • Prix : 14,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Cotswolds – et le non moins cher James Lacey. Même si le retour au bercail de son entreprenante voisine ne donne pas l’impression d’enthousiasmer particulièrement le célibataire le plus convoité de Carsely.

Heureusement, Agatha est très vite happée par son sport favori : la résolution d’affaires criminelles. Comme le meurtre d’une certaine Jessica, qui militait pour le droit de passage de son club de randonneurs dans les propriétés privées des environs.

Les pistes ne manquent pas : plusieurs membres du club et quelques propriétaires terriens avaient peut-être de bonnes raisons de souhaiter sa disparition. Mais la piste d’un tueur se perd aussi facilement que la tête ou… la vie !

L’AVIS DE YANNICK SCOTTO

« Danger ! Terrain miné »

Après un séjour de 6 mois à Londres pour travailler à nouveau, Agatha est de retour à Carsely.

De nouvelles occupations à trouver…
Un club de randonnée à Carsely..

Alors qu’Agatha découvre une nouvelle occupation, elle est rapidement mise au courant d’une mort suspecte :
Jessica Tartinck, jeune femme qui dirigeait « Les Marcheurs de Dembley », un club de randonnée militant pour le droit de passage dans des propriétés privées.

Enterrée dans un champ près de Barfield house domaine de Sir Charles Faith..

« Tiens donc, Agatha revient de Londres, s’inscrit dans un club de randonnée, et comme par hasard une randonneuse est assassinée » -Bill Wong- (le policier)

L’inspecteur chef Wilkes est là aussi.

Des droits de passages oubliés depuis des siècles…
User de ces droits peut s’avérer dangereux…
Une randonnée dominicale MORTELLE
Qui pouvait en vouloir à Jessica ?

Un article sur la mort de Jessica Tartinck dans le journal local et la visite de Mme MASON, la présidente de la Société des dames de Carsely, chez Agatha :
« C’est au sujet de ce meurtre horrible. Une de mes parentes est impliquée […] Ma nièce, Déborah Camden, est une des marcheuses de Dembley. Elle m’a entendue parler de vos talents de détective et m’a demandé de venir vous voir. »

Déborah : une relation avec le meurtrier ?

Au bout du dénouement, une fin heureuse pour nos deux détectives en herbe : Agatha et James : nouveau départ..😊

Amis, il est parfois des randonnées à éviter…Je vous souhaite de trouver le bon chemin !

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici