Leonardo PADURA : Les Quatre Saisons – 04 – L’automne à Cuba

Cuba

INFOS ÉDITEUR

Automne a Cuba -Leonardo Padura
[amazon template=image&asin=B0188OGG0W]

Parution aux éditions Métailié en janvier 2000, mai 2002

Parution aux éditions Points en novembre 2006

Parution aux éditions Métailié collection Suites en avril 2016

Titre original : Paisaje de otono

Traduit par Mara Hernandez et René Solis

En cet automne 1989, le cyclone qui menace La Havane perturbe l’inspecteur Mario Conde au moins autant que la découverte de la corruption qui régnait parmi ses collègues du commissariat et la mise à la retraite de son chef. Il pense à démissionner mais accepte de mener une dernière enquête sur un assassinat: le meurtre horrible et quasi rituel d’un ancien responsable de l’économie cubaine exilé et de retour avec un passeport américain. Il fouille le passé et plonge dans l’époque des confiscations, nationalisations et magouilles que la situation a permises. Désabusé, il dévoile surtout le malaise d’une génération de trentenaires qui n’a connu que le revers de la médaille révolutionnaire.

Leonardo Padura utilise ici toutes les ressources du roman noir pour aller au plus profond des interrogations de ce qu’il nomme « la génération cachée », la sienne et celle de son héros.

L’Automne à Cuba est le quatrième volet, de Leonardo PADURA, intitulée « Les quatre saisons » avec l’inspecteur Mario Conde.

(Source : Métailié – Pages : 272 – ISBN : 9791022604901 – Prix : 10,00 €)

L’AVIS

Pas d’avis actuellement. Partagez le vôtre.

News

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.

Oscar LALO : Les contes défaits

Les contes défaits, d'Oscar Lalo, est une lecture que l’on ne pas oublier, qui vous marque la mémoire au fer rouge.

Richard MALKA : Le droit d’emmerder Dieu

Une écriture magnifique sur la liberté de penser et d’être, comprendre que la vie est ce qu’il a de plus beau, de plus important.
Lucie MERVAL
Lucie MERVAL
Lucie Merval est libraire

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.

Oscar LALO : Les contes défaits

Les contes défaits, d'Oscar Lalo, est une lecture que l’on ne pas oublier, qui vous marque la mémoire au fer rouge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.