Le retraité et l’escort girl – L’affaire Jean-Jacques Le Page

0
228

Le commissaire Jean-Marc Bloch raconte ces affaires hors du commun où la réalité dépasse la fiction.

Le retraité et l'escort girl - L'affaire Jean-Jacques Lepage
-

Présentation Éditeur

Les auteurs : Jean-Marc BLOCH et Rémi CHAMPSEIX

Dans la matinée du 24 juillet 2009, les sapeurs-pompiers sont appelés pour un incendie dans une villa cossue de Plougonvelin, dans le département du Finistère. Dans les décombres, ils découvrent le cadavre de Jean-Jacques Le Page, 67 ans, audioprothésiste renommé à la retraite. Le veuf a été lardé de coups de couteau.

Le commissaire Jean-Marc Bloch a notamment dirigé la BRI, la BRB, l’état-major de la police judiciaire et le SRPJ de Versailles. Il coprésente aujourd’hui l’émission « Non élucidé » sur France 2 aux côtés d’Arnaud Poivre d’Arvor.
Rémi Champseix travaille pour la société Phare Ouest qui produit, entre autres, « Non élucidé » et « Indice ».

Origine Flag-FRANCE
Éditions Pocket
Date 27 mai 2021
Pages 144
ISBN 9782266311786
Prix 4,95 €

L'avis de Sophie PEUGNEZ

Un incendie important s’est déclenché en pleine nuit dans une belle demeure à Plougonvelin près de Brest. Les pompiers interviennent et ils découvriront un corps dans les décombres. Et il s’avèrera que c’est Jean-Jacques Le Page le propriétaire des lieux. Ce retraité était connu pour aimer vivre la nuit, boire et fumer. A-t-il provoqué sa mort à cause d’une cigarette au lit et d’ailleurs ce genre de situation est-elle une source courante d’incendie ? Alors que le légiste fait des radiographies du corps, il découvrira qu’il a reçu de nombreux coups de couteau. Les traces d’ADN retrouvées dans la maison indiqueront la présence d’une femme sur les lieux, il faut maintenant arriver à l’identifier.

Dans « Le retraité et l’escort girl » publié aux éditions Pocket Jean-Marc Bloch (policier pendant 40 ans)et Rémi Champseix (ancien journaliste) reviennent sur l’affaire Jean-Jacques Le Page. On découvre notamment le travail d’analyse des pompiers, des TIC (Techniciens en identification criminelles), tous ces informations riches sont parfaitement intégrées au récit. Cela permet de bien comprendre l’enquête et en même temps d’enrichir ses connaissances sur tous les intervenants lors d’affaires criminelles (avec des notes en bas de pages pour compléter). J’ai eu l’impression d’entendre la voix un peu rocailleuse de Jean-Marc Bloch tout au long du récit notamment lorsqu’il rappelle une affaire sur laquelle il a travaillé et le peu de fiabilité du portrait robot.

Comme dans « Une femme disparu » paru dans cette même collection et dont j’ai parlé précédemment sur Zonelivre, les auteurs emploient la fiction pour permettre une immersion complète dans les aspects de l’enquête. Les faits eux par contre sont réels et, comme le dire Jean-Marc Bloch dans l’intro, digne d’une série TV ou d’un roman. Dans ce manoir breton, il y a eu de superbes ratés mais aussi un vrai travail d’investigation avec différents corps de métiers (pompiers, enquêteurs…) et des personnages hauts en couleur. Ce n’est pourtant pas du Agatha Christie (même si tous les ingrédients sont là) mais une histoire vraie.

L'avis de Stanislas Petrosky

Tu te souviens quand tu étais gosse et que Pierre Bellemare te foutait les chocottes à la radio en te racontant des affaires criminelles sordides ?

Moi, je m’en rappelle…

Et j’ai retrouvé ça en lisant ce petit livre. Sauf que là, c’est encore mieux, c’est un flic, un ancien commissaire de police qui me narre l’affaire, et sans mâcher ses mots. Il t’immerge dans les coulisses de l’enquête, tu suis avec lui l’avancée, les fausses pistes, le tout avec des dialogues bien sympathiques. Tu serais à la limite de voir le Bébel de la grande époque dans le rôle du condé.

Le corps de Jean-Jacques lepage est retrouvé calciné dans les décombres d’un incendie. Le type était un gros fumeur, l’accident bête, il s’est endormi avec une clope allumée et… et non, parce que lorsque le légiste s’intéresse à la beauté intérieure du bonhomme, il découvre qu’il a été lardé de coups de couteau…

Le genre de collection à ne pas manquer pour les amateurs d’affaires criminelles, de faits divers.

L'avis de Hélène B. B.

Jean-Marc BLOCH a fait toute sa carrière dans la police avant de coprésenter l’émission Non élucidé et plus récemment de retranscrire des faits divers.

Jean-Jacques Le Page mène une retraite paisible dans sa villa de Plougonvelin, jusqu’au jour où son corps est retrouvé dans sa maison entièrement brûlée. La thèse de l’incendie accidentel est vite balayée, puisque le corps de l’homme est criblé de coups de couteau.

C’est avec beaucoup d’intérêt qu’on lit ce fait divers raconté comme à la radio ou à la télévision. Le récit est concis et plutôt bien documenté. Cependant, lire un fait divers ne peut pas se comparer à la lecture d’un travail de fiction, dans lequel l’écrivain doit jouer notamment sur la temporalité, les cohérences de l’intrigue et des personnages… Ce format de faits-divers écrits se lit facilement, mais n’est peut-être pas ce qu’un lecteur de polar attend véritablement…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.