Laurie HALSE ANDERSON : Ma mémoire est un couteau

0
59
Laurie HALSE ANDERSON : Ma mémoire est un couteau
-

Présentation Éditeur

Ma mémoire est un couteau est le roman le plus captivant de Laurie Halse Anderson, un suspense psychologique haletant se dégage de ce livre gorgé d’humanité, qui a connu un énorme succès aux États-Unis.
En 2014, ce roman a été nominé pour le plus prestigieux prix littéraire américain, le National Book Award.

Cela fait cinq ans que Hayley Kincain vit en nomade, ne pouvant poser nulle part son bagage très longtemps, parce que son père, Andy, fuit les démons qui l’assaillent depuis qu’il est revenu de la guerre d’Irak.
Les voilà de retour dans la ville natale de ce père torturé, qui souhaite tout de même que sa fille puisse reprendre une vie scolaire normale.
Et voici que s’offre à Hayley les plus intoxicants des espoirs : vivre comme les autres adolescents de son âge, mettre enfin derrière elle ses propres souvenirs douloureux et, pourquoi pas, laisser une chance à son histoire avec Finn, le garçon canon qui lui tourne autour et semble partager avec elle le fardeau des secrets de famille.

Ce fragile équilibre va reposer sur la capacité du père à guérir de son syndrome post-traumatique. Mais les monstres tapis dans la mémoire d’Andy sont assez puissants pour l’entraîner en enfer au moindre faux pas. Entraînera-t-il sa fille dans sa chute ? Quelle place doit-elle tenir dans ce combat ?

Origine Flag-ETATS-UNIS
Éditions La Belle Colère
Date 9 mars 2017
Traduction Marie de Premonville
Pages 445
ISBN 9782843378102
Prix 21,00 €

L'avis de Léa D.

Un livre que j’ai acheté au Festival « America » de 2018 : il était temps que je commence Ma mémoire est un couteau !

Hayley Kincain est une jeune fille de 17 ans, et n’a jamais été scolarisée, menant une vie nomade avec son père. Celui-ci a été profondément marqué par ce qu’il a vécu durant la guerre, et la dépression et l’alcoolisme sont devenues de fidèles compagnes. Pour tenter de fuir ses démons, il est devenu routier, voyageant ainsi dans tout le pays, sa fille avec lui.

Mais Andy Kincain tente de devenir un père responsable et de donner à Hayley une vie plus « normale ». Alors ils reviennent s’installer dans la demeure familiale, afin que la jeune fille puisse notamment aller au lycée. Mais Hayley lutte tout autant que son père pour mener cette vie. Elle s’inquiète pour lui, pour les boulots qu’il est incapable de garder, pour la quantité d’alcool qu’il ingurgite, mais aussi pour les codes sociaux des adolescents de son âge qu’elle ne comprend pas toujours, pour se faire des amis – même si elle considère la majorité des lycéens comme des « zombies » et les professeurs de manière tout aussi négative. Heureusement, il y a quand même des personnes sur lesquelles elle peut compter, comme Gracie, une jeune fille curieuse, ouverte, mais avec ses propres problèmes familiaux également ; et Finn, un jeune homme drôle, intelligent, souvent excentrique. Ce trio va mener une année de lycée pour le moins agité, de vraies montagnes russes !

Je connaissais déjà Laurie Halse Anderson grâce à un de ses romans précédents, intitulé Vous parler de ça. Ce roman, paru en grand format chez La Belle Colère et en poche chez J’ai Lu, a été une excellente lecture, vraiment bouleversante. J’étais donc très curieuse de commencer Ma mémoire est un couteau (même si il a traîné trop longtemps dans ma PAL.)

Ma mémoire est un couteau est roman tout aussi touchant que Vous parler de ça. Ces romans abordent des thèmes différents, mais également durs et bouleversants… Dans Ma mémoire est un couteau, les thèmes principaux sont bien sûr le syndrome de stress post-traumatique qui touche énormément de soldats revenant de la guerre – et il ne faut pas oublier que ce trouble mental peut toucher toutes sortes de personnes après avoir vécu des événements traumatisants (accident, viol, etc). Les symptômes de ce stress sont nombreux, et Andy est traumatisé par ses souvenirs, des cauchemars, ce qui conduit à une consommation excessive d’alcool, une instabilité émotionnelle… Ce qui l’affecte lui, sa fille, et les personnes qui l’entoure, et qui surtout s’aggrave au fil du temps compte tenu du fait qu’il refuse de se soigner.

Les thèmes abordés ne sont pas faciles, mais Ma mémoire est un couteau est un roman que je conseille vivement car il ne peut pas laisser indifférent. Andy m’a émue, Hayley est très touchante, et Gracie et Finn – même si ils ont leurs problèmes – apportent une touche de légèreté bienvenue !

Maintenant que j’ai lu Vous parler de ça et Ma mémoire est un couteau, il faut maintenant que je me plonge dans Je suis une fille de l’hiver, j’ai hâte !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.