Laurent MALOT : Que dieu lui pardonne

« Sans aucun voyeurisme, avec une immense pudeur, Laurent Malot te livre un roman sur les violences faite aux femmes, aux enfants. Un cri du cœur de grande beauté »

Laurent MALOT - Que dieu lui pardonne

Présentation Éditeur

Maya a dix-sept ans. Lorsqu’elle décide d’échapper à la violence de son père, elle trouve refuge à Fécamp, au pied des falaises. Elle se reconstruit et peut enfin se rêver un avenir : elle sera architecte.

Mais dans l’appartement mitoyen du sien, quatre enfants, de six à douze ans, sont la proie d’un homme tyrannique. Son combat, désormais, n’est plus seulement de sauver son âme, mais de les protéger.

Jamais elle n’aurait imaginé que les choses se passeraient ainsi. Elle va agir avec son cœur. Sans réfléchir. Que Dieu lui pardonne. Comme il pardonne aux lâches. Aux misérables…

Avec pudeur et simplicité, Laurent Malot écrit sur des drames qui touchent des milliers de femmes et d’enfants.

Que Dieu lui pardonne est une histoire poignante d’où jaillit la lumière, pour le plus grand bonheur des lecteurs.

Origine Flag-FRANCE
Éditions XO
Date 14 janvier 2021
Éditions Pocket
Date 10 février 2022
Pages 235
ISBN ‎9782374482682
Prix 19,90 €
Commander

L'avis de Stanislas PETROSKY

Maya est une gamine de 17 ans qui se trisse de chez elle pour échapper la violence de son vieux. Elle pense trouver le calme et la sérénité à Fécamp, se consacrer à ses études pour réaliser son rêve : devenir architecte.

Sauf que dans la vie, rien ne se passe jamais comme il le faudrait, il y a toujours un grand de sable qui vient se foutre dans la vaseline pour t’irriter…

Le grain de sable, c’est ce qui se passe dans l’appartement voisin, quatre gosses entre les griffes d’homme violent.

Alors oui, Maya a eu sa dose, elle pourrait fermer les yeux et enfin se consacrer à sa vie, mais elle a connu l’enfer qu’ils vivent derrière ces murs… Maya va donc agir, leur venir en aide, avec tous les dangers que cela comporte.

Sans aucun voyeurisme, avec une immense pudeur, Laurent Malot te livre un roman sur les violences faite aux femmes, aux enfants. Un cri du cœur de grande beauté, un roman qu’il faut lire, qui émeut, qui prend aux tripes.

C’est sobre, bien écrit, empreint de tendresse, en un mot, c’est beau, et surtout faut que tu le lises !

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.