Julien SUAUDEAU : Le Français

0
163
France

INFOS ÉDITEUR

Le francais - suaudeau

Parution aux éditions Robert Laffont en aout 2015

La métamorphose d’un inoffensif garçon de campagne en bourreau de l’État islamique.

Qu’y a-t-il dans la tête et le coeur de ces petits Français « de souche » qui partent se faire tuer en Syrie au nom du djihad ? Le Français est la réponse romanesque à cette interrogation.

Le narrateur, dont on ne connaîtra pas le nom, broie du noir dans sa Normandie natale, zone grise entre province et grande banlieue de Paris. La belle Stéphanie éclaire un temps la monotonie de ses jours, mais elle n’est qu’un mirage. Puisque l’horizon est sans issue, pourquoi ne pas fuir ? Ce sera d’abord l’Afrique, au Mali, dans le sillage d’individus peu recommandables. Aux portes du désert, il suffit de se rêver grand pour le devenir. Cette illusion-là non plus ne dure pas longtemps. Le rêve se termine quelque part en Syrie, dans une forteresse djihadiste ou les hommes ont oublié leur humanité. Le Français, dont nous avons suivi pas à pas le chemin, y devient un monstre presque contre son gré. Sa lucidité d’enfant perdu est un cri déchirant dont l’écho se prolonge bien après la dernière page.

En faisant parler son anti-héros à la première personne, Julien Suaudeau nous oblige à partager ses sentiments, ses peurs, ses envies. L’horreur du monde contemporain, vue mille fois dans les médias, devient une matière complexe et riche en nuances. Au-delà de sa résonance avec la réalité, ce parti pris audacieux donne un texte puissant, porté par une voix autre, un sens du détail et des dialogues qui évoque les grands naufragés du roman américain.

(Source : Robert Laffont – Pages : 210 – ISBN : 9782221187708 – Prix : 18,00 €)

L’AVIS DE SAMUEL DELAGE

Sur fond de réalisme saisissant, ce roman écrit à la première personne accroche le lecteur bien au-delà d’un simple récit.

En proie à une envie d’exister, de trouver sa place dans le monde, à 20 ans, rien ne prédestinait ce jeune homme vivant dans une banlieue normande à connaître l’effroi d’un combat qui n’est pas le sien dans le désert Syrien.

L’auteur, Julien Suaudeau, met en exergue un mal de notre société qui montre la puissance sournoise des engrenages terribles auxquels la jeunesse actuelle peut être soumise avec toute la fragilité qu’elle connait. D’une enfance difficile, confrontée à la violence, au désarroi d’une mère et au manque de repère, l’envie de vivre l’emporte, mais la direction n’est pas la bonne. Le personnage dont on vit la chute ne saura pas se défaire de son mauvais entourage qui le conduira à sa perte, jusqu’à commettre le pire sous la contrainte, à des milliers de kilomètres de ses racines.

Ce roman amène une sérieuse réflexion. Un véritable sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici