Jeanne DESAUBRY : Le régisseur

Jeanne DESAUBRY : Le régisseur
[amazon asin=2809841837&template=image&title=-]

Présentation Éditeur

Le 25 novembre 1980, le régisseur de Coluche est retrouvé dans un terrain vague en banlieue parisienne. Il a deux balles dans la nuque. Depuis sept ans, il assurait la technique de ses spectacles, lui servait de garde du corps… et rendait parfois des services en marge de la légalité.

Vengeance ? Intimidation ? Visait-on l’humoriste, en pleine campagne présidentielle ? Le passé trouble de René l’a-t-il rattrapé ? Le flic chargé de l’affaire laisse planer le doute. Marie, 22 ans, était la maîtresse de René, homme marié qui avait le double de son âge. La voilà enceinte d’un mort…

De son journal intime, cri de détresse étouffé par le deuil, Jeanne Desaubry a tiré un roman noir qui nous entraîne dans les remous d’une affaire retentissante. Une fiction vraie en forme d’enquête policière.

Origine Flag-FRANCE
Éditions L’Archipel
Date 3 juin 2021
Pages 272
ISBN 9782809841831
Prix 18,00 €

L'avis de

Tu remarqueras que contrairement à d’autres, je ne crie que très rarement au coup de cœur. Pour ma pomme, un coup de cœur ce n’est pas un livre que j’ai bien aimé, aimé plus que les autres. Non, un coup de cœur, c’est une bonne petite claque dans la gueule, c’est du style, une histoire qui sort des sentiers battus, et c’est surtout un bouquin que j’aurais aimé écrire…

Ben le régisseur de dame Jeanne en est un !

Quel bouquin !

Quelle histoire !

Le 25 novembre 1980, le régisseur de l’humoriste n°1 est retrouvé refroidit de deux balles dans la nuque. Était-ce Coluche qui était visé ? Depuis que le clown à salopette s’était déclaré candidat à l’élection présidentielle, il gênait…

Bon, René, le régisseur, n’était pas un ange non plus, son passé était assez sulfureux. Puis il y a la pauvre Marie, sa maitresse de 22 ans qui n’a pas le droit de porter le deuil, pense donc, ce n’est pas elle la légitime, pourtant elle l’aimait son René.

Jeanne nous replonge dans cette époque, avec grand style, elle raconte la détresse de Marie face à l’assassinat de celui qu’elle aimait, elle donne un autre regard sur Coluche.

Un livre fort, qui remue, qui t’entraîne dans la tourmente de Marie, te plonge dans les remous d’une affaire qui a fait grand bruit à l’époque.

Un roman magistral, à la frontière du biopic.

Je te disais au début que j’ai rarement des coups de cœur, ce qui est bizarre, c’est que c’est le second pour Jeanne Desaubry, je me souviens encore de la lecture de Poubelle girls, dont on n’a pas assez entendu parler.

Jeanne est une auteure qui se fait trop discrète…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.