Jean-Marc DHAINAUT : La maison bleu horizon

1
43
France

INFOS ÉDITEUR

Jean-Marc DHAINAUT - La maison bleu horizon
La Maison Bleu Horizon

Parution aux éditions Taurnada en juin 2017

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au coeur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

(Source : Taurnada – Pages : 260 – ISBN : 9782372580281 – Prix : 9,99 €)

L’AVIS DE HELENE B.

Quand on m’a proposé de lire un roman qui parlait de fantôme et de maisons hantées, je n’ai pas du tout hésité à l’accepter. Ce genre de bouquin me rappelle mon adolescence et mon appétence pour le paranormal. Alan Lambin est chasseur de fantôme, il sillonne la France et répond aux appels au secours de pauvres gens terrifiés par les phénomènes étranges de leur maison. S’il essaie de tirer une explication rationnelle et logique dans la majorité des cas, ce qui va l’attendre dans la belle maison d’Hélène et ses enfants va changer sa vie.

Une demeure cossue dans la somme, une femme et ses deux enfants, un mari absent, une gouvernante, voici la situation d’énonciation de ce roman. La demeure est grande et répond à tous les clichés de la maison hantée. Les planchers craquent, l’escalier grince et le soir, on peut entendre une jeune fille pleurer dans le grenier. On dit que les fantômes hantent nos maisons car ils n’ont pas accompli quelque chose, ou que rongés par le remord ou la peine, ils n’arrivent pas à trouver le repos.

Ce que l’auteur nous offre dans ce roman n’est pas une simple histoire de fantôme et de maison hantée mais une jolie histoire avec pour fond la grande guerre, ses soldats et ses morts.

Alan est lui-même en proie à des rêves très étranges comme s‘il avait été choisi pour résoudre cette mystérieuse histoire. Il est immergé dans les combats de la guerre 14/18 et suit les péripéties d’un soldat en particulier. Je ne vais pas m’appesantir sur l’intrigue au risque de trop en dévoiler.

Alan va devoir élucider les phénomènes étranges de cette maison et essayer de comprendre également ses hôtes entre une maîtresse de maison un peu froide, une adolescente rebelle et en colère, et un petit garçon terrorisé par le feu. Les personnalités et les profils psychologiques sont très différents et contribuent à instaurer une ambiance pesante et tendue. Seule la gouvernante semble sortir du lot comme si elle savait quelque chose…. Qu’Alan comprendra plus tard.

Dans ce roman, Jean-Marc DHAINAUT se sert du fantastique pour exploiter le cas de ces soldats oubliés et non honorés par la France, le rapport au fait historique est intéressant et instructif.

Il est un hymne à ces vies perdues parfois dans l’anonymat le plus complet. Ce roman est un concentré de frissons, d’interrogations et d’émotions.

 

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici