Jean-Louis VIOT : Le panier à salade

0
81
France

Jean-Louis Viot, commandant de police durant une trentaine d’années, relate dans son nouveau livre truffé d’anecdotes drôles ou dramatiques, son vécu au sein du commissariat de Dieppe.

Jean-Louis VIOT - Le panier a salade
  • Éditions Esneval le 10 juin 2018
  • Pages : 296
  • ISBN : 9791094116135
  • Prix : 19,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Détresse sociale, délinquance, violence et mort, le quotidien d’un commissariat d’une ville moyenne de province n’est pas de tout repos ! Ici, la Sécurité Publique – souvent délaissée par les services spécialisés – gère un grand nombre de missions où priment le terrain et l’humain dans toute sa diversité et ses atrocités.

Commandant de police, Jean-Louis Viot débarque un matin dans ce commissariat vétuste et étroit à l’ambiance goguenarde et découvre, petit à petit, le fonctionnement de la maison : les blagues entre collègues, les tournées au café du coin, les braquages et les cadavres à répétition. Chaque jour apporte son lot d’événements rocambolesques, tragiques, et quelquefois désopilants.

C’est également un tableau social de la police que peint avec bienveillance Jean-Louis Viot, à travers ses souvenirs : des hommes et des femmes issus d’univers totalement différents qui travaillent ensemble, tant bien que mal, dans des conditions extrêmement difficiles.

Ces histoires toutes véridiques, parfois glauques, inimaginables, sont émaillées de personnages bien réels et truculents que l’auteur décrit avec un style gouailleur à l’humour jubilatoire !

Jean-Louis Viot, Commandant honoraire de la police nationale, aujourd’hui détective privé et écrivain public, Jean-Louis Viot est l’auteur de plusieurs romans dont « Une belle garce » (Prix du Quai des Orfèvres – Fayard), édité en Italie, puis en Chine.

Il est également auteur de romans pour la jeunesse, dont « Le Boulevard » (Bayard Presse), « Tout faux Ludo » (Casterman), « Les cent mille briques » (Casterman) qui a reçu quatre prix littéraires dont le Prix Jeunesse Télévision, « Marion » (Esneval Éditions), « Pinot la lune » (Esneval Éditions).

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici