Jacques TARDI et Léo Malet : 120 rue de la gare en BD

0
496
France

INFOS ÉDITEUR

Jacques TARDI et Léo Malet : 120 rue de la gare en BD

Parution aux éditions Casterman en janvier 1997

Nouvelle édition en janvier 2015

Septembre 1940, Stalag XB… Nestor Burma se retrouve aux immatriculations des gars « recrutés » par le gouvernement allemand afin de fournir une main d’oeuvre gratuite dans ces camps de travail!Arrive devant lui un homme au visage émacié, totalement amnésique et au regard perdu. On le surnomme « la globule » ! des soldats du 6ème génie l’ont trouvé dans la forêt, les pieds cramés et la gueule en sang ! peu après, ils se sont tous fait rafler par les schleus et amener au stalag XB!

Il n’en faut pas plus à Burma pour s’interroger sur ce mystérieux personnage. Surtout quand celui-ci au moment de mourir l’appelle par son nom et lui dit dans un sursaut: « dites à hélène…120 rue de la gare… ».

Peu de temps après, un train rapatrie quelques prisonniers des camps de travail vers la France. Burma en fait partie. En gare de Perrache, à Lyon, Nestor croise par hasard Robert Colomer, un ancien associé de l’agence Fiat lux appartenant à Burma…

Malheureusement, les retrouvailles durent peu, car Bob se fait tirer dessus ! Avant de mourir, il a le temps de prononcer une étrange phrase: « Patron…120 rue de la gare… »

Et voilà comment une nouvelle enquête démarre! Débutant à Lyon, elle ramènera Burma en Zone occupée, pour résoudre une énigme bien étrange… qu’y a-t-il dans cette fameuse rue de la gare ? Et où se trouve-t-elle ?

(Source : Casterman CoinBd.com – Pages : 190 – ISBN : 9782203094055 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS

A venir.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici