Jacques SAUSSEY : L’enfant aux yeux d’émeraude

1
405
France

INFOS ÉDITEUR

enfant aux yeux emeraude

Parution aux éditions Les Nouveaux Auteurs en mai 2014

David Courty vit une existence effacée entre sa femme Mira et sa fille Caroline, une adolescente taciturne. Un soir, une très violente dispute éclate entre eux. David s’enfuit, abandonnant le cadavre de Mira dans leur appartement. Des taches du sang de Caroline maculent la moquette de sa chambre. Son corps est introuvable.

Lancés à la poursuite du criminel, le capitaine Magne et le lieutenant Lisa Heslin tombent rapidement sur une énigme de taille :

Il n’y a aucune trace de l’existence de David Courty avant l’âge de six ans…

(Source : Nouveaux Auteurs – Pages : 409 – ISBN : 9782819504016 – Prix : 18,95 €)

L’AVIS DE LAETITIA

David Courty est un homme à priori discret, une vie modeste avec sa femme Mira et son adolescente gothique. Et pourtant tout bascule quand sa moitié est retrouvée morte dans leur appartement. Sa fille a disparu. Et lui se fait licencier de l’entreprise dans laquelle il travaille depuis des années. Il s’enfuit.

David est dès lors le criminel cible du capitaine Magne et du lieutenant Lisa Heslin.

Mais que nous fais-tu là David ? Burn out ? Folie passagère ? Qu’est-ce qui se cache au tréfonds de ton âme ?

David n’est finalement pas un personnage aussi insipide que son quotidien jusque là. Flash back dans son cerveau, retour en arrière progressif, une remontée lente et douloureuse. Quand je regarde dans sa tête, les images noires et morbides des vers de Baudelaire viennent à moi :

« (…)
– Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme; l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. »
Vous saisissez l’atmosphère ?
David sème les cadavres sur son passage, David court vers sa vérité enfouie, sa vérité terrifiante.
Mais les apparences peuvent être trompeuses…

« Le mur.
Blanchi à la chaux.
Le Christ penche la tête au-dessus de moi, et il me regarde d’un air inexpressif. Je ne peux plus parler. Les mots refusent de franchir mes lèvres, malgré les visages qui se succèdent devant moi. Le petit Jésus saigne tellement que ça coule sur mon oreiller.

Une dame habillée en blanc vient me prendre par la main, et elle essaie de me faire quitter mon lit. Je me jette brusquement en arrière pour lui échapper, et je perds l’équilibre. Mes doigts touchent quelque chose de froid et de gluant qui me donne envie de hurler.
Sauf que je ne peux pas.
Ma langue est soudée au fond de ma bouche.

Une intrigue bien menée, du suspens et une écriture solide. Les policiers ne sont pas ici les personnages principaux (ça change et c’est bien), ils sont là pour donner une ligne à l’intrigue. Le personnage central est bel et bien David, un homme torturé et tortueux.

Je découvre Jacques Saussey avec ce thriller noir et je ne suis pas déçue.

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici