Frédéric GYNSTERBLOM : Help me

0
818
Belgique

INFOS ÉDITEUR

frederic-gynsterblom-help-me

Parution aux éditions Edilivre en septembre 2012

Parution aux éditions Lulu.com en novembre 2014

Sabine Ferrière, enquêtrice pour le compte d’une mystérieuse Fondation privée, est brutalement replongée dans les ténèbres de son passé alors qu’elle travaille sur une affaire d’apparence banale.

Entre folie et phénomènes étranges, une plongée vertigineuse au cœur des origines du Mal.

Frédéric Gynsterblom nous offre ici un thriller sans concession flirtant aux frontières de l’épouvante et du fantastique. Un mariage réussi des atmosphères du silence des agneaux, de Seven et de Prince des Ténèbres de John Carpenter.

(Source : Lulu.com – Pages : 160 – ISBN : 9782960144048 – Prix : 15,00 €)

L’AVIS DE BRUNO CHANSON

Vive la Belgique!!!

Frédéric est le troisième auteur belge que je découvre après Amélie Nothomb et Barbara Abel. Reste Paul Colize à découvrir.

Mais revenons à nos moutons et à ce jeune auteur belge qui m’a bluffé avec une histoire au thème très dur ( la pédophilie ).

Help me est un excellent thriller qui, malgré tout, n’est pas à mettre entre toutes les mains. L’auteur n’a aucune pitié avec ses personnages. Il les confronte à la pire des horreurs et à tout ce que l’être humain est capable de commettre en matière de monstruosité, Même si le style est totalement différent, on a l’impression de lire un livre de Gilles Caillot. La plume de l’auteur est affûtée telle une lame de rasoir et est d’une efficacité remarquable.

Un thriller très intense qui nous embarque dans le fin fond de l’ame humaine dans tout ce qu’il y a de plus noir et diabolique. Le seul reproche. ( qui n’en n’est pas un en fait ) que je ferais à ce livre c’est qu’il est beaucoup trop court (194p) mais grâce à ça : pas de temps mort.

On retiens sa respiration jusqu’au bout.

Pour les fans de ce genre d’histoire, n’hésitez pas: FONCEZZZZ !!!!. Pour les âmes sensibles, il vaut mieux éviter. J’attends son prochain thriller avec impatience!!!!!!!!

Bonne lecture !!!!!!


L’AVIS DE YANNICK S.

Thriller de 154 pages de Frédéric GYNSTERBLOM aux frontières de l’épouvante et du fantastique avec une touche d’ésotérisme : l’Horreur Absolue !

« Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas… »

« IOM CEVA REUOJ SNEIV »

Si vous avez envie d’un mélange de « Seven », « Saw », « Hostel », « Le Silence des Agneaux » alors l’aura obscure fuligineuse de HELP ME sera votre plateau, votre « chemin de croix » !! Un véritable pèlerinage lugubre, mortuaire, un degré de cruauté extrême, insoutenable, dans lesquels la barbarie des mots utilisés par l’auteur n’a d’égal que la souffrance et les maux de Sabine qui « saigne » de tout son corps. ????

Sabine FERRIÈRE, jeune femme blonde, homosexuelle, la trentaine, partage sa vie avec Florence.

Sabine, Thanatopractrice mais aussi enquêtrice en tant que consultante criminologue pour une fondation philanthropique privée : la fondation CARVER, continue sa « quête de justice » dans le même but que la fondation qui lui fait confiance : enrayer la prolifération du Mal sur terre. « Usée par la vie », Sabine se nourrit d’anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques, antipsychotiques, le quatuor nécessaire à la survie de son équilibre mental.. ??

Quels sont donc ces cauchemars qu’elle fait depuis 27 ans, qui sont un véritable calvaire pour elle et n’ont pour but que d’inonder les ruines ébranlées de sa psyché ?

Hallucination
Hystérie
Crise de Démence
Langueur entropique de l’esprit.

Sabine est épaulée dans sa quête par les jumeaux Seke et Maria CAVENDISH (médiums).

La nécromancie, les incantations ectoplasmes de ces deux et cette alliance ternaire, pourront-elles emmener Sabine sur la piste du Mal ?

« Mais je ne me plaindrai pas. J’ai reçu la vie comme une blessure, et j’ai défendu au suicide de guérir la cicatrice.. » -Comte de Lautréamont -.

Quel est donc ce stigmate cruciforme ? Que représente t-il ?

« Celui qui combat les monstres doit prendre garde à ne pas devenir monstre lui-même.. » -Nietzsche-.

Gardez votre lucidité pour ne pas inoculer le Mal et faite lui donc une « théurgie en intraveineuse »

Dans cette exploration des méandres de la « basse fosse » puissiez-vous les amis ne pas fermer les yeux et pour les nyctalopes ne pas vous laissez aspirer par ce ténébreux Maelström!!

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.