Jacques BABLON : Pat et Garrett

0
37
Jacques BABLON - Pat et Garett
-

Présentation Éditeur

Une mère, des jumeaux. Pat et Garrett. Pas de père déclaré. Suffisant pour faire une famille. Entre eux, les liens sont ténus. Elle n’a jamais ressenti d’amour pour ses fils. Les deux garçons ont passé leur jeunesse à se taper dessus. Leur en reste aujourd’hui une haine sourde. Quand leur mère dont ils ne connaissent rien, tombe sous des balles inconnues, la réaction des jumeaux est immédiate. Ils crient vengeance. Mais resserrer les liens après vingt ans de jalousie et de souffrance, ça donne quoi ? Venger sa mère quand le manque d’amour est criant, à quoi ça ressemble ? La traque des tueurs par la famille, la primauté des liens du sang… Ça pourrait ressembler à un excellent western dont Pat et Garrett seraient les protagonistes…

Origine Flag-FRANCE
Éditions Jigal
Date 3 juin 2022
Pages 176
ISBN 9782377221646
Prix 17,50 €

L'avis de Jean-Marc VOLANT

Jacques Bablon est de retour avec un nouveau roman et cela fait toujours plaisir. Un de mes auteurs favoris de chez Jigal polar dont les romans noirs sont toujours captivants avec ces galeries de personnages pas comme les autres, pas toujours gâtés par la vie mais qui ont un mérite exemplaire d’exister sur le papier.

Dans celui-ci, intitulé «Pat et Garrett», l’auteur qui a, cette fois-ci, trahi sa délicieuse habitude d’un titre avec une couleur (voir ses précédents ouvrages chroniqués sur le site) nous conte l’histoire de deux frangins, aux prénoms très étranges (impossible de ne pas penser aux cow-boys qu’étaient Pat Garrett et Sundance Kid) mais néanmoins à la forte personnalité. Deux frères, qui n’ont pas eu une enfance facile, vont se retrouver à la suite d’une déconvenue avec leur maman, prise dans un mauvais engrenage. Mais quand quelqu’un va s’en prendre à la vie de leur chère mère, les deux frangins vont entrer dans une vive colère et montrer à qui de droit qu’on ne touche pas un seul cheveu de leur génitrice.

Jacques Bablon réalise, encore une fois, ce tour de force d’allier le peu et le plus : peu de pages (ses romans sont toujours très courts) mais c’est toujours autant prenant, addictif et intense. Les rocambolesques aventures de ces deux frères, aux prénoms douteux vous charmeront à coups sûr tant on ne peut que s’attacher à eux dès le début. Fragiles, timides, un peu bourrus mais en même temps, le caractère bien trempé et prêt à exploser quand il le faut.

Lisez sans attendre, les pérégrinations de «Pat et Garrett», très chouette road-movie, court mais intense.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.