Isaac MARION : Vivants

0
306
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

vivants - isaac marion

Parution aux éditions Bragelonne le 21 octobre 2011, 2013

Traduit par Benoit Domis

« Vivants » est un conte splendide, une parabole émouvante sur les temps modernes et la nostalgie d’une vie pleine.

C’est aussi une histoire d’amour bouleversante et drôle, de celles où l’on jette aux orties ses habitudes pour laisser sa chance à une histoire impossible.

Isaac Marion livre un premier roman extraordinaire. Tout à la fois sensible, amusant et inattendu. Il réussit le tour de force de prêter la subtilité des classiques à un récit revisitant le mythe des zombies. On pense à « Roméo et Juliette » mais aussi à « Je suis une légende ».

Si vous n’avez pas peur de tomber amoureuse d’un zombie – ou de vouloir en être un – lisez ce livre.

(Source : Bragelonne – Pages : 320 – ISBN : 9782352946991 – Prix : 17,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Ce roman d’Isaac Marion est très prenant : R est un zombie, mais il ne se souvient de pratiquement rien, même pas de son nom (il se rappelle juste une des lettres qui le composent : R), ses souvenirs ne sont que des ectoplasmes, et il se décompose. Et surtout, il est différent des zombies qu’il croise : il s’interroge davantage, tuer des « Vivants » pour continuer sa vie de Mort le répugne davantage, et il arrive encore à rêver un peu…

Jusqu’au jour où il sauve la vie d’une fille, Julie, au cours d’une partie de chasse. Cette rencontre va faire bouger les choses dans ce monde dévasté par ce mystérieux virus. Julie et R vont apprendre à se connaître, à aller au-delà de ce qu’ils leur semblaient possible. R avance dans une existence qui lui était inconnue, en bafouant à la fois les règles des Morts et des Vivants, mais ne se résigne pas à vivre la vie qui lui avait été tracé.

L’écriture d’Isaac Marion est intéressante, la description de l’amitié naissante entre R est Julie est très bien décrite, elle introduit une foule de couleurs dans le paysage gris et morne où vivait le zombie. Vivants est un récit vibrant, très… vivant ! Les sujets et la façon de les traiter (la vie des zombies, l’amitié, l’amour, le courage) est plus qu’intéressant, je n’ai pas réussi à m’en défaire avant d’avoir lu la dernière ligne ! Ce roman est tout à la fois amusant, captivant, drôle et grave, bref un coup de cœur !

L’AVIS DE LEA D.

Dans un monde dévasté par une épidémie, les gens se séparent entre deux catégories. Les Vivants, personnes comme vous et moi. Et les Morts, des zombies. Ils n’ont pratiquement aucuns souvenirs, même pas de leur nom. Les Morts sont juste mues par l’irrésistible envie de se nourrir des Vivants, les obligeant à se réfugier à l’intérieur de forteresses et à se défendre avec acharnement.

R est un zombie légèrement différent des autres. Il a des rêves, il essaie de dépasser sa simple condition de Mort, et surtout, il n’aime pas se nourrir des Vivants… Lors d’une virée en ville pour se nourrir, R et d’autres Morts vont tomber sur un groupe de Vivants, qu’ils vont décimer. R va manger le cerveau d’un jeune homme, emmagasinant ses souvenirs. Et à travers ces souvenirs, il va connaitre sa petite amie, Julie, présente dans la même pièce, et qu’il va épargner.

Entre ces deux êtres diamétralement opposés va naître pourtant une alchimie. Les conduisant à un amour impossible, qui n’est pas toléré ou compris par la majorité des gens qu’ils croisent. R nous raconte son histoire, d’abord dans l’aéroport et quand il rencontre Julie, les changements qu’elle inspire en lui. Et ensuite nous nous retrouvons dans la ville de Julie, où R découvre la vie dans le monde des Vivants. La relation et l’évolution de Julie et R est vraiment le point du fort du récit, depuis le début où les échanges se résumaient aux grandes tirades de Julie et aux réponses d’un mot de R, jusqu’au moment où des changements sont constatés chez les Morts.

Vivants est un livre qui se dévore très rapidement, les pages ont tournés sans que je m’en rende compte ! Isaac Marion a écrit un premier roman qui tient bien la route, prenant, avec un thème peut-être classique et un peu éculé (histoire d’amour impossible, entre deux personnes très différentes…). Mais il est arrivé à en faire une histoire tendre, sentimentale, magique, mais aussi une réflexion sur la société qui nous entoure : qu’est-ce qu’être humain ? Pouvons-nous changer notre nature et évoluer ? Les différentes sociétés, que ce soit Vivants ou Morts, sont décrites avec finesse, on a vraiment l’impression de s’y trouver et de marcher à côté de Julie et R. Avec un style un peu philosophique, et presque poétique, Isaac Marion a su créer une histoire intéressante et captivante !

Vivants est une très bonne surprise, je vous conseille vivement cette lecture.

Vivants est sorti au cinéma le 20 mars 2013, sous le titre original Warm Bodies. Réalisé par Jonathan Levine, avec Nicholas Hoult (R), Teresa Palmer (Julie), Analeigh Tipton (Nora) et Rob Corddry (M).

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.