Interview de la libraire Sylvie TERESO de la librairie Histoire d’en lire

0
202

sylvie_teresoInterview de Sylvie TERESO de la librairie Histoire d’en Lire

Comment pourriez-vous définir votre métier de libraire ?

C’est avant tout une passion, celle du livre et des mots. Le livre, c’est un objet que j’aime toucher, il est le fruit d’un travail de plein de passionnés, de l’écrivain, de l’illustrateur, de l’éditeur, de l’imprimeur…..

La lecture est un moment d’évasion, quand l’auteur arrive à te projeter des images dans ton cerveau avec des mots, c’est l’extase !

En exerçant ce métier j’ai envie de transmettre cette passion. Stendhal disait « La vocation, c’est avoir pour métier sa passion. », ceci résume bien.

Pouvez-vous nous présenter votre librairie ?

Ma librairie est récente, je l’ai crée fin 2009.Je l’ai voulu de petite surface (36m²), d’une part en relation avec le nombre d’habitants de la ville ou je suis installée (Briare) et d’autre part car je la voulais intimiste. Je suis seule à la barre, pour des raisons économiques et en même temps je ne suis pas prête à partager mon « bébé » !

Etant petite, il a fallu optimiser chaque espace mais avec ordre et rigueur. Ainsi pour offrir un maximum de diversité à mes clients, j’ai choisi d’avoir en petit nombre chaque titre, que je réassorti chaque semaine. On me dit souvent : « on n’imaginait pas trouver autant de choix dans une si petite boutique », donc mon pari est réussi !

Afin de trouver une plus large clientèle, j’ai également un espace cadeau, essentiellement dédié à la jeunesse, avec des produits dérivés sous licences, des jouets, des jeux de société. Et comme tout le monde le sait, la librairie ne générant que peu de marge, ceci contribue à pérenniser l’affaire.

J’ai pensé l’aménagement de la boutique afin que le sens de la visite dirige les clients vers les nouveautés mais que l’œil des enfants soit attiré par les produits sous licence. Ensuite tout naturellement l’exploration se poursuit vers l’espace jeunesse pour les plus jeunes et vers la littérature et autres livres pour les moins jeunes !

Etes-vous spécialisée dans un domaine particulier ?

Je suis plutôt généraliste. L’espace ne me permettant pas d’avoir tout en stock, je travaille une partie des livres plus spécifiques (scolaire, voyage…) sur commande. Quand au conseil, je m’adapte à mes clients, je les amène vers ce qu’ils aiment et de temps en temps essaie de les convertir à mes coups de cœur !

Pouvez-vous nous présenter votre journée type ?

Oh là là, elle est bien remplie la journée !!

Alors, un point d’honneur, j’arrive toujours au moins un quart d’heure avant l’heure d’ouverture pour faire un petit rangement et ménage (si je ne l’ai pas fait le soir après la fermeture), allumer le pc/caisse ; bref tout doit être prêt lorsque j’ouvre le rideau !

Ensuite, je consulte mes mails, prépare les éventuelles commandes internet, vérifie l’état de mes commandes sur les différents sites des distributeurs, tout ça entre deux clients.

On peut dire que je suis connectée toute la journée, car en plus de la gestion de la boutique, il faut tenir à jour les stocks, créer les nouvelles fiches livres sur mon site internet !

Les jours de livraisons, c’est déballage, contrôle, mise en rayon, téléphoner aux clients qui ont commandés, trier, noter, classer les bons de livraisons, les factures….

Et bien sur accueillir le client, le conseiller, encaisser, faire des paquets cadeaux, les commandes…

Bon vous l’aurez compris, je ne m’ennuie pas, et puis les moments plus calmes, je suis sur Facebook pour communiquer sur la librairie et de temps en temps, j’arrive à ouvrir un livre !

Quel est votre parcours professionnel ?

Très hétéroclite mon parcours professionnel !

Bac littéraire en poche, j’étais partie pour des études de droit en vue de devenir journalise mais le destin (et mon porte monnaie) en a décidé autrement !

Alors, de job d’étudiant (en hypermarché) en boulot provisoire (qui a duré 10 ans), j’ai fait mes « classes » dans la grande distribution, en passant par tous les rayons sauf celui convoité, vous l’aurez devinez le rayon librairie.

Donc au bout de 10 ans et deux enfants, j’ai tout plaqué pour faire de l’intérim de me former à d’autres jobs ; au culot j’ai obtenue des postes divers dans des domaines totalement différents, de gestionnaire d’approvisionnement dans les produits chimiques à commerciale dans la plv. Et cela a également duré 10 ans !

Pour au final être licencié économique de ma boite de plv suite à un dépôt de bilan.

Et me voilà partie à l’aventure de la création d’entreprise, et pas n’importe quoi : ma librairie.

Pas complètement à l’aventure car dans ces innombrables jobs, j’ai tenu un espace culturel (que j’ai quittée pour des différents avec la direction) ou j’étais responsable de la librairie.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait exercer votre profession ?

Surtout ne pas vouloir travailler que 35 heures, mais plutôt le double !

Le conseil principal à mon humble avis, c’est d’avoir envie et de se donner les moyens de ses ambitions, tout en étant très réaliste, le métier de libraire n’est pas fait pour s’enrichir.

Il est nécessaire d’être organisé, méthodique et très rigoureux tant dans l’organisation physique de son espace de vente que dans sa façon d’acheter les produits.

Ensuite il faut bien entendu aimer les livres et lire.

S’intéresser aux blogs des amateurs de littérature, à la presse.

Etre curieux, à l’écoute de ce qui se fait ailleurs et se remettre continuellement en question.

Sans oublier qu’il faut une bonne condition physique pour manipuler les cartons de livres et faire les implantations en linéaire.

Quels sont vos livres cultes ?

Etudiante j’ai lu tous mes classiques, certains m’ont marqués, Maupassant, Flaubert, Proust, Camus, Breton. Puis venu le temps de la lecture non imposée, j’ai vite basculé vers le roman policier, j’ai avalé les Agatha Christie à la lueur de ma lampe de poche sous mes draps !

Vers 10/12 ans j’ai piqué tous les Colette à ma mère pour les lire en cachette, je recouvrais le livre d’une feuille à carreaux pour qu’elle ne voit pas ce que je lisais, ça parait bien ringard aujourd’hui !

Mes goûts sont variés, je suis une grande curieuse donc ne m’arrête pas à un genre. J’ai apprécié Duras, puis me souvient avoir craqué sur un roman de Yukio Mishima « les amours interdites ».

En ce moment j’ai tendance à aller vers le polar, le thriller. Le roman qui m’a marqué cette année est « Leviatemps » de Maxime Chattam, j’ai eu du mal à passer à autre chose après.

Avez-vous d’autres passions que la lecture ?

Oui j’adore le cinéma.

J’ai visionné quasiment tous les vieux films des acteurs du siècle dernier, les Gabin, les Belmondo. …J’adore les dialogues de Michel Audiard. J’aime également les productions hollywoodiennes d’une autre époque, les Hitchcock, les westerns… J’aime aussi la musique de film, avec Ennio Morricone dans mes préférés.

J’ai eu ma période Truffaut, Godard, Lelouch à l’adolescence. Mais je suis également amatrice du cinéma d’aujourd’hui, tout genre confondu.

J’ai d’autres passions, mais c’est le temps qui me manque pour vraiment les assouvir : le dessin, l’écriture, les voyages, les travaux manuels comme le tricot, la broderie…

Avez-vous un site internet ?

Oui, vous pouvez retrouver la boutique en ligne et mes coups de coeur : http://www.histoiredenlire.fr/

Ainsi que sur Facebook : Librairie Histoire d’en Lire

Merci Sylvie TERESO de nous avoir consacré du temps et permis d’en savoir plus sur votre profession. Malheureusement depuis cette interview, il semblerait que Sylvie Tereso ait cessé son activité.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.