Hervé COMMÈRE : Le deuxième homme

Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Herve COMMERE - Le deuxieme homme
[amazon asin=2266246321&template=image&title=Le Deuxième homme]

Parution aux éditions Fleuve Noir le 11 octobre 2012

Parution aux éditions Pocket en octobre 2016

– Pourquoi tu fumes dehors ?

– C’est parce que c’est toujours là qu’on fait les rencontres.

C’est ce que Paul répond à un ami sans y penser, et sans savoir que sa vie va changer quand il sortira de ce bar et posera les yeux sur Norah. Ou plutôt quand cette jeune Allemande, installée à Paris depuis peu, va poser les yeux sur lui, sans plus jamais pouvoir détourner son regard. Un homme et une femme se rencontrent, se plaisent, s’embrassent, s’enlacent, font des projets d’avenir, croient se connaître.

Une histoire d’amour tout ce qu’il y a de plus classique. Et puis un jour l’homme se rend compte qu’il ne connaît pas vraiment la femme qui vit à ses côtés, qu’elle ne lui a presque jamais parlé de sa famille décimée dans un terrible incendie. Lui qui connaît la douleur d’être sans père, décide de lui faire plaisir, d’organiser des retrouvailles avec son passé.

(Source : Fleuve – ISBN : 9782265097117 – Prix : 18,90 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Se voir dans le regard de l’autre…

En ouvrant « Le deuxième homme » le lecteur a le sentiment d’entrer dans une salle de cinéma très sombre et de s’assoir dans un coin. Seule une veilleuse fait apparaitre une silhouette masculine.

Les portes se sont refermées, nul ne peut s’échapper. Il règne une atmosphère étrange à la fois belle et inquiétante. Comme si tout pouvait s’enflammer et disparaitre.

Le lecteur retient son souffle, se fait discret. Les images s’enchainent comme sur ces vieilles bobines hi 8 sans le son. Parfois un peu saccadées comme un bonheur irréel. Le visage de cette jeune femme apparait, souriante, insouciante presque. Un bel homme brun l’enlace, ils sont heureux.

Une voix s’élève devant l’écran. C’est cet homme qui témoigne. Les mots s’enchainent comme si rien ne pouvait l’arrêter. Les premières scènes nous rappellent l’univers d’Al Capone et de la prohibition…

Qui est vraiment cet homme ? Pourquoi a-t-il voulu tuer sa femme ? Il vous l’expliquera mieux que moi. Vous verrez ce n’est pas un livre que vous tenez dans votre main mais une liasse de lettres. Son histoire commence en Basse-Normandie : »-Je suis le fils d’un fantôme et d’une bouteille de gin.. »

Un roman noir à part. Une écriture à la fois très travaillée et très limpide. Des émotions brutes jetées sur le papier. L’importance des mots et des silences dans le couple, quels sont les plus durs à supporter ?

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Sophie PEUGNEZ
Sophie PEUGNEZ
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.