Heather ANASTASIU : Glitch

0
27
Etats-unis

Le Pitch

L’amour est une arme.

Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu’elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place.
L’amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

Glitch est la trilogie dystopique sexy et fantastique de l’éditeur américain St Martin’s Press, bien connu pour ses séries best-sellers désormais cultes : La Maison de la Nuit et Éternels.


Tome 1

Glitch 3
Glitch – Tome 1 (01)

Parution aux édition Robert Laffont en septembre 2012

Traduit par Madeleine NASALIK

Il y a deux siècles de cela, l’humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d’éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.

Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d’identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d’incontrôlables pouvoirs télékinésiques…

Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d’autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l’omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d’être désactivés, voire pire…

(Sources : Robert Laffont)


Tome 2 – Résurrection

Glitch 2
Glitch – Tome 2 (2)

Parution aux édition Robert Laffont en mars 2013

Traduit par Cécile ARDILLY

Zoe est enfin libre. Elle a échappé à sa condition d’esclave au sein de la Communauté en se déconnectant du Lien qui contrôlait les moindres de ses pensées et émotions. Elle a surtout échappé aux griffes de la sinistre Chancelière qui voulait sa mort. Mais cette liberté est bien loin de rimer avec sérénité…

Zoe et Adrien se cachent désormais à la Fondation, une académie préparant les jeunes glitchers à grossir les rangs de la Résistance. Ensemble, Zoe et son équipe de combattants aux pouvoirs surhumains vont risquer leur vie pour tenter d’affranchir les membres de la Communauté du terrible contrôle mental exercé par la Chancellerie.

Mais à chaque menace écartée, un nouvel obstacle se dresse. Et Adrien, tourmenté par ses visions du futur, a peu à peu tendance à s’éloigner de Zoe et à se réfugier dans le silence. Ce qui rend la défaite finale de plus en plus inéluctable. Pire encore, alors que l’équipe de Zoe se bat contre des ennemis toujours plus nombreux, méfiance et trahisons lui font craindre que le plus grand danger se cache au coeur même de la Fondation…

(Sources : Robert Laffont)


Tome 3 – INSURRECTION

Glitch 1
Glitch – Tome 3 (03)

Parution aux édition Robert Laffont en novembre 2013

Traduit par Cécile ARDILLY

La bataille ultime est proche de son terme, et tout espoir semble s’être envolé : Zoé et ses compagnons de la Résistance battent en retraite après avoir perdu leur base et leur chef. Ils sont écrasés en nombre et en puissance de feu par l’omnipotente corporation qui a asservi le monde. À sa tête, la cruelle Chancelière est à deux doigts d’exécuter un plan à même de détruire la quasi-totalité de l’humanité. La seule option qu’il reste à Zoé, c’est de réaliser son rêve de toujours : mettre un terme à l’odieux système du Lien, et de ce fait libérer la population du joug informatique qui bride leurs pensées et leurs émotions, en espérant ainsi déclencher une révolution. La mission de Zoé d’infiltrer la redoutable Communauté est presque impossible, mais elle est pourtant la seule à pouvoir la mener à bien. Pire, les visions prémonitoires d’Adrien se scindent désormais en deux futurs bien distincts : l’un où, ensemble, Zoé et lui réussissent, et l’autre où l’humanité glisse vers l’extinction… Et tout repose entre les mains de Zoé.

(Sources : Robert Laffont)

L’AVIS DE ELODIE

A cause de ma lecture des tomes 1 et 2, j’avais qualifié cette série de “série coup de coeur” car j’avais adoré le tome 2 et toutes ses idées.

Malheureusement, j’ai baissé ma note pour ce dernier tome, qui m’a un tout petit déçue, à cause de la structure du livre. Mais, bien sur, j’ai été ravie de retrouver les personnages de la série, et de savoir ce qui allait leur arriver, ainsi que la fin de leur histoire. Vive la Révolution !

Glitch II était le tome de l’action plus que de l’amour. Celui où Zoé devait faire ses preuves, où c’était elle qui devait faire avancer l’aventure des glitcheurs, malgré elle, malgré ce qu’en pensent les autres, malgré ce que nous même nous aurions pu imaginer. Beaucoup plus explosif que le premier, il avait fait de cette série une référence incontournable en dystopie à mes yeux, chère à mon coeur.”…A propos de ce tome 3,je ne vais pas revenir sur l’histoire et ses qualités, mais citer plutôt quelques défauts qui m’ont un peu déçue. Néanmoins, je tiens à rappeler comme cette histoire est originale et a sa place en Dystopie, aux côtés d’Hunger Games et Divergente (ma série dystopique préférée), car elle aborde des valeurs importantes et a su apporter des idées nouvelles en Littérature Young Adult, ce qui, on le voit, est assez difficile de ce jour (on a tendance à s’embourber dans les mêmes schémas !) . De plus, Glicth ose martyriser un peu ses personnages, et leur en faire voir : ce sont des résistants, des révoltés, des révolutionnaires… des combattants avant tout, qui combattent pour la liberté de ceux qu’ils aiment, mais aussi de tout un monde ! Une idée qui fait forcément échos à notre histoire, d’avant, de maintenant et de toujours, comme toute dystopie de qualité se doit de le faire.

Enfin, je retrouvais le “couple” Zoé – Adrien et apprenait ce qui était advenu d’Adrien, après ce qui lui est arrivé à la fin du tome 2… Dommage que le récit et les passages les concernant m’aient donné l’impression de traîner en longueur, ce qui a finit par m’ennuyer un peu : c’est une sorte de lenteur qui apparaît au milieu du livre, pour un petit tiers, qu’il faut traverser pour revenir à l’action… mais indispensable à la suite de l’histoire de nos personnages, et surtout, de Zoé !

Ce passage crée une structure entre lenteur et action étrangement dosée, à l’inverse du 2ème tome presque tout dans l’action. J’ai été tiraillée entre le fait de trouver tout trop facile à Zoe, qui occulte vite ses allergies, alors que très souvent tout était aussi difficile face à toutes les épreuves qu’elles affronte, autant morales (pouvoirs et sentiments) que physiques (soudain ou lancinant) … Du coup, je ne serai trop dire ce qui m’a dérangée car la facilité dépendait des moments.

J’ai retrouvé la structure narrative habituelle, avec le point culminant au milieu puis à la toute fin : comme dans le tome 2, une structure à laquelle il faut se faire pour entrer dans l’histoire et l’apprécier, un style et un rythme un peu trop en montagne russe qui m’a parfois perdue en route : j’avais envie de savoir la suite, sans pour autant être accro comme avant, avec le tome 2.

Les personnages “changent” vite autour de Zoe et on a l’avantage de ne pas toujours voir les mêmes :cela représente bien la révolution et les pertes allant de paire. Dommage que la galerie des personnages ne soit pas aussi vivante et intéressante que dans le deuxième tome, où on croise ceux qu’on avait aimé découvrir surtout dans des scènes du quotidien, où je les ai trouvé un peu mou du genoux … loin de leur fort caractère! Cependant, je reconnais que cela mettait beaucoup plus en avant Zoe et ses qualités de dirigeante, ce qui était indispensable ! J’aime beaucoup Zoe, et elle a été très, très bien tout du long, un personnage sans fausse note !

La fin est arrivée trop vite pour moi, avec un gout de presque bâclé faite d’épisodes relais de petites étapes donnant des informations essentielles… C’est le mot, on va à l’essentiel pour boucler les sentiments, l’histoire, l’avenir …Où heureusement toutes les réponses aux questions sont données ! Et où on ne reste pas tellement sur sa fin ! C’est surement moi qui voulait passer plus de temps avec Zoe, Adrien, Xona, Cole et les autres…

En résumé, un tome conclusif qui m’a laissé un avis loin d’être moyen, mais juste un peu moins enthousiaste que le deuxième. Ayant lu les épreuves non corrigées, peut être que le passage que j’ai trouvé long sera recoupé … Mais je ne m’inquiète pas pour les fans : comme moi, ils seront sans doute heureux de retrouver la fin de la série et les personnages. Pour les soutenir dans leur révolution, et voir comment évoluera ce monde dystopique !

Elodie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici