Guillaume RAMEZI : Le crépuscule des éléphants

0
153
Guillaume RAMEZI : Le crépuscule des éléphants
-

Présentation Éditeur

Au Gabon, le danger est omniprésent. Des meurtres atroces ont été commis… Andreas ne se fie pas aux autorités locales corrompues jusqu’à la moelle. Lorsque Camille, lieutenant de police à Paris, reçoit son appel de détresse, elle n’hésite pas à se mettre en danger pour le rejoindre. La jeune femme va se retrouver au cœur d’un trafic d’ivoire international qui ne laisse aucune chance aux éléphants et leurs défenseurs. À qui profite réellement ce commerce ? Qui en tire les ficelles ? À qui peut-on réellement se fier ?

Guillaume Ramezi met en lumière un commerce illégal et pourtant toujours d’actualité dans un polar à la fois angoissant et touchant.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Ifs collection Phenix Noir
Date 21 avril 2021
Pages 376
ISBN 9782390460206
Prix 20,00 €

L'avis de Yannick P.

Avec ce troisième roman Guillaume confirme sa maitrise de l’écriture. C’est à nouveau une grande fluidité pour ce qui est de la lecture. Quant au fond, c’est une immersion africaine pour les personnages de ses anciens romans, L’important n’est pas la chute et Derniers jours à Alep. Camille la flic, Matthias, le toubib.

L’Afrique, l’Europe, l’Asie et autour de cela, la corruption, des assassinats, sans oublier les massacres. Victimes humaines et pachydermes , braconniers et rangers, acheteurs ou jeune fille innocente, Guillaume rend cette histoire touchante.

Le crépuscule des éléphants accompagne la fin d’un monde où l’homme s’échine à faire disparaitre la faune qui l’entoure pour une survie à très court terme.

Ses personnages secondaires sont de qualité. Ils sont charpentés. Ils ont du relief et apportent la densité nécessaire à la maitrise narrative. Reste à la fin, un voyage de Libreville à Paris, où le lecteur suit le trafic de l’ivoire d’un bout à l’autre de la chaine, parfois ému, souvent révolté dans tous les cas emballé. Car c’est là la véritable marque de fabrique, un thriller dans lequel on entre et que l’on poursuit à vitesse grand V.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Jeune quinqua fringuant, serial Lecteur addict au roman noir" pour le reste, père aimant de 2 ados, marketeur de profession et amateur de whiskys, vins et de cuisine conviviale et auteur de TU JOUES TU MEURS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.