Guillaume LE CORNEC & Romain VEILLETET : Enquêtes aux jardins – Les empoisonneurs

0
194
Guillaume LE CORNEC - Romain VEILLETET - Enquetes aux jardins - Les empoisonneurs
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Emma et Lucas, habitués infatigables du Jardin des Plantes de Nantes, voient leur univers bousculé lorsqu’un milliardaire du web décide d’y programmer le lancement d’une nouvelle application botanique révolutionnaire. C’est le moment que choisit leur vieil ami, Jean-Marie James Écolloyd pour… disparaître corps et âme ! Les deux adolescents se lancent bille en tête à sa recherche, avançant sans le savoir vers les mâchoires acérées d’un vaste complot international.

Danger, chausse-trappes, coups de théâtre et coups de tonnerre, rien ne leur sera épargné !

Une enquête menée à 100 à l’heure par un duo de choc appelé à s’approcher… de très près de la mystérieuse et très secrète « Guilde des Jardins du Roi »…

Origine France
Éditions du Rocher
Date 5 juin 2019
Pages 200
ISBN 9782268101835
Prix 12,90€

 

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Emma est une adolescente qui est en cinquième et qui est passionnée par la botanique. Sa deuxième maison, son refuge c’est le Jardin des plantes de Nantes. Alors qu’un orage violent vient d’éclater sur la ville, elle décide de s’y rendre mais l’entrée est bouclée avec un mot du préfet qui interdit l’accès à son lieu favori à cause du danger météorologique (oui cela peut frustrer plus d’une personne l’interdiction d’accès à un parc…)

Lucas est arrivé à Nantes il y a deux mois. Ses parents sont divorcés. Ses Landes, son grand-père lui manque. La friche sauvage sur l’île de la Cité lui permet de s’évader même si il devrait songer à se rendre dans le jardin botanique à côté de chez lui. C’est d’ailleurs en l’observant par la fenêtre qu’il aperçoit une jeune fille qui secoue fortement la grille. A-t-elle repéré quelqu’un en danger ? N’écoutant que son courage, il fonce dehors. Elle n’est plus là mais il voit deux individus qui essaient d’enlever un homme âgé. Son sang ne fait qu’un tour, son intervention provoque leur fuite. Il se voit récompensé par une plante verte dont le propriétaire lui dit de prendre le plus grand soin.

Toutes les grandes chaines de TV tournent en boucle sur un événement qui va avoir lieu dans le cher jardin d’Emma : le célèbre créateur américain de Hookle va bientôt débarquer. Hookman va présenter une appli révolutionnaire qui transformera la connaissance que chacun a des plantes et de la biodiversité en l’impliquant. En quelques jours, ce sera un succès mondial.

C’est autour d’un herbier que les deux jeunes ados vont se rencontrer. L’intrépide Lucas est venu au secours de Tim un jeune garçon autiste passionné par les plantes qui s’est fait une fois de plus chahuté. C’est un peu le petit protégé d’Emma.

L’alchimie prend rapidement entre les deux. De plus ils vont bénéficier de la transmission du savoir d’un vieil habitué des serres et autres trésors du jardin : JMJ. C’est cet original que Lucas a sauvé des griffes des deux malfrats mais du jour au lendemain, Jean-Marie James Ecolloyd se volatilise.

Il faut absolument retrouver sa trace tout en protégeant des espèces menacées et très convoitées.

Enquêtes aux jardins – Les empoisonneurs – de Guillaume Le Cornec et Romain Veilletet publié aux éditions Le Rocher est le premier tome de romans policiers se déroulant dans les jardins botaniques. J’aurai adoré lire ce livre étant ado car je trouve que le style est parfait, on sent que les auteurs ont des ados dans leur entourage. C’est leur façon de penser, de parler et d’agir. Le ton est réaliste sans jamais verser dans la grossièreté (ma précision peut surprendre mais je sais que cela compte vraiment aux yeux de certains parents, enseignants ou bibliothécaires). Il est tellement agréable en tant que fille de se glisser dans la peau d’Emma et avouons-le d’être séduite par Lucas. Lorsque l’amitié et l’amour se frôlent et se tournent autour. Avec toute la fraicheur et l’intensité de cet âge.

Et j’ai adoré le lire en tant qu’adulte. Je n’ai pas ressenti de décalage, je me suis laissée embarquée. C’est un roman policier avec du rythme : des codes qu’il y avait dans les romans policiers de mon enfance les Alice, Michel, Club des Cinq, Clan des Sept mais en même temps avec plus de réalité et de modernité.

La force de ce texte s’est aussi de s’ancrer dans les nouvelles technologies : ô combien le développement d’une nouvelle application peut faire couler d’encre (j’écris ma chronique le 09 mai 2020 juste avant le déconfinement …) et en même temps les auteurs nous plongent dans les mystères de la botanique. Ils enracinent le récit dans ce qu’il y a plus précieux chez l’être humain son rapport à la nature, sa capacité à la protéger, à la connaitre. Quand d’autres ne pensent pas qu’à la détruire.

Guillaume Le Cornec, Sherlock Holmes punk, a trouvé son Watson en la personne de Romain Veilletet pour cette série. Il continue avec brio ce qu’il a entamé avec sa série également pour ados les JAXON : faire fusionner le plaisir de la lecture avec une vraie réflexion sur nos comportements et l’évolution de notre environnement (que ce soit écologique mais aussi terroriste, financier).

Cette dose d’amour, d’énergie dans un monde parfois sombre qui pourra s’en sortir si on éduque la nouvelle génération. Mais pas avec brutalité, au contraire savoir faire preuve de pédagogie et faire évoluer la pédagogie.

Guillaume Le Cornec a rencontré de nombreuses classes dans leurs établissements scolaires mais aussi dans les musées et dans les jardins publics. En s’associant avec les professionnels de ces milieux à chaque fois.

C’est important parfois de prendre le temps et d’aller au bout des choses. Alors je le dis sans rougir Guillaume Le Cornec fait partie des très belles rencontres que j’ai pu faire dans le monde du livre : à la fois un coup de coeur pour sa personnalité et pour son travail en tant qu’auteur.

Dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui il est primordial que des auteurs sensibilisent nos contemporains notamment les plus jeunes au danger que rencontre notre planète. Que ce soit la violence vers un jeune autiste, la destruction d’un écosystème, l’envie de croissance économique à tout prix sans se soucier des conséquences.

Le dire, l’écrire sans jamais écraser son lecteur mais au contraire en l’emportant dans de merveilleuses aventures. C’est le pari fait et réussi avec brio par cet homme auteur et directeur de collection.

Hey, ho, let’s go ! Savourons la lecture et protégeons notre nature.

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.