Gilles VERDET : Voici le temps des assassins

0
507
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

voici le temps des assassins - verdet

Parution aux éditions Jigal en février 2015

Verlaine, Rimbaud et consorts… Quand les poètes maudits servent de socle au polar !

Un casse à Saint-Germain-des-Prés qui tourne mal. Un braqueur au tapis, Simon, flingué à bout portant par deux princesses saoudiennes qui se tirent avec le butin… Paul en réchappe et s’enfuit sans comprendre… Ailleurs, une femme s’immole en chuchotant un poème… Puis c’est au tour des autres, les amis de Paul, de mourir au son des rimes : écrasé, flingué sur les vers de Verlaine, suriné, étouffé en écoutant Rimbaud… Tous d’anciens anars rescapés des temps d’avant… Avant la semaine sanglante… Avant que l’eau noire de la Seine ne réveille des souvenirs oubliés… Avant le temps des assassins…

(Source : Jigal – Pages : 232 – ISBN : 9791092016321 – Prix : 18,50 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Deux braqueurs qui font irruption dans une bijouterie de luxe, vont voir celui ci mal tourner…

Paul, un des deux malfaiteurs se taille rapidos, la peur au ventre.

Et soudain, alors que l’on apprend qu’une femme s’est immolée par le feu, des personnes de connaissance de Paul vont mourir un par un, de manières diverses, avec en ligne de conduite à ses crimes, quelques vers de Rimbaud ou de Verlaine…

Voici une trame pas banale du tout pour un mobile de meurtres : il faut avouer que je n’avais jamais lu un polar, roman policier dans lequel on trouverait au sein de ses pages, les vers de poètes français. Ajoutez à cela un rappel historique avec la fin de La Commune (la fameuse « semaine sanglante » de 1871) qui sert de prétexte à ces crimes et vous savez en tant que lecteur que vous avez une petite perle dans les mains.

D’une écriture racée, pêchue et en même temps non dépourvue d’une certaine élégance, l’auteur Gilles Verdet a réussi avec succès son premier roman.

Avec une galerie de personnages fort attachante (en premier le héros principal, le braqueur rescapé Paul) le romancier a su immerger le lecteur dans un récit fort, bien écrit avec une intrigue originale.

Il y a dans ce polar, ce qu’il faut d’ambiance sombre, d’angoisse et en même temps, on y trouve une plume très bien tournée, différente de ce que j’ai pu lire (que ce soit chez cet éditeur ou autres romans et auteurs) avec de beaux phrasés, en dialogues ou autres parties racontées. Un récit bien rythmé dans l’ensemble mais qui sait se temporiser parfois pour se poser, prendre quelques minutes de repos, pour repartir de plus belle.

Au final, on a droit à un récit original, bien raconté et plaisant à lire. J’ai passé un très bon moment de lecture et pris plaisir à suivre tous ces personnages dans leurs pérégrinations pour résoudre et trouver les coupables de cette vague de meurtres, où le sang se mélange aux mots de Verlaine et de Rimbaud.

Amis de la prose et du noir, n’hésitez plus ! Plongez dans ce très bon premier roman prometteur.

Une belle plume à découvrir avec ce nouvel opus sorti des éditions JIGAL POLAR, devenue pour ma part, une bonne référence en romans noirs en tous genres.

Advertisement
Passionné et grand lecteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.