Gilles LEGARDINIER : Ça peut pas rater

0
845
France

INFOS ÉDITEUR

Gilles LEGARDINIER - Ca peut pas rater
Ça peut pas rater !

Par l’auteur des romans policiers « L’exil des anges » et « Nous étions les hommes« 

Parution chez Fleuve Editions le 2 Octobre 2014

Parution aux éditions Pocket en mars 2016

« J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! « 

Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers.

La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.

(Source : Fleuve – Pages : 432 – ISBN : 9782265098367 – Prix : 19,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Quand on annonce un nouveau Gilles Legardinier, je ne peux absolument pas résister et j’en saute de joie. Dès sa sortie (ou presque), je me suis ruée sur ce petit dernier.

Marie coule une relation paisible avec Hugues, et le seul nuage dans sa vie est qu’elle aimerait se caser plus sérieusement avec lui, parler mariage et enfants. Mais un jour, il va lui annoncer froidement qu’il a quelqu’un d’autre et qu’il faudrait qu’elle débarrasse le plancher le plus vite possible.

Je pense que toute personne a eu au moins une fois dans sa vie ce bouleversement, à cause d’une rupture, d’un rejet, ou tout autre chagrin amoureux… Marie, elle, va réagir de manière très explosive. Elle va bien sûr être anéantie, mais surtout très désireuse de se venger. Et elle va souvent mettre sa vengeance à exécution, ce qui va la conduire souvent dans des situations hautement improbables ! Mais surtout, le fait de s’être fait larguer va lui donner l’envie de ne plus se laisser faire, que ce soit dans sa vie privée ou professionnel. Grâce à ça, elle va devenir la personne qui va attirer les plaintes de ses collègues, devenir leur porte-parole face aux chefs pourris.

Gilles Legardinier, comme à son habitude, m’a fait à la fois rire et pleurer. Même si son précédent, Et soudain tout change, reste mon préféré car il m’a énormément touchée, beaucoup plus que les autres, Ça peut pas rater est en haut de la liste de mes Legardinier préféré ! J’ai ri, notamment parce que les situations loufoques s’enchaînent (vol de chat, costume de lapin, les expressions bigarrés de Marie…), mais j’ai aussi eu les larmes aux yeux, et pas seulement de rire. Parce Gilles Legardinier a cette qualité de nous faire ressortir toutes ces émotions du quotidien en les décrivant avec tellement de justesse qu’on ne peut pas s’empêcher d’être ému. Une nouvelle fois, je me suis beaucoup identifiée à Marie et aux situations qu’elle vivait.

Il part d’une petite histoire qui parait tout à fait banale, pour en faire un beau récit de vie. Il y a Marie, son travail dans une entreprise de matelas, sa maman qui décline peu à peu, Mr Alberto le concierge de l’immeuble, sa meilleure amie Emilie qui travaille dans la même entreprise qu’elle, et toutes ces personnes travaillant également dans l’entreprise qui finissent par former une famille… On rencontre des personnes que l’on pourrait croiser au quotidien, dans notre vie, des personnages que l’on croirait réel ! Gilles Legardinier nous transmet leurs émotions, leurs vies, de façon très touchante et très juste, sans sombrer dans l’excès. Certaines situations vécus par Marie sont parfois très loufoques, mais des choses que j’aimerais parfois avoir le courage de faire (comme de pourrir une soirée à son ex !).

Ça peut pas rater se révèle un pari réussi une nouvelle fois, confirmant que Gilles Legardinier est décidément très fort ! Il nous livre ici une histoire à la fois drôle, légère, humoristique, émouvante et captivante. C’est un vrai bol d’air dans cette rentrée littéraire 2014, que je trouve bien sombre au niveau des histoires abordées (ou alors c’est juste moi qui ait lu que des livres intéressants mais parfois un peu déprimants…). Et puis, une autre qualité indéniable, Gilles Legardinier fait partie de ces auteurs plus qu’adorables que je suis ravie de rencontre. J’ai eu l’occasion de le voir à Paris, et maintenant il me reconnait même, à force de me voir (non, je vous jure, je ne harcèle pas mes écrivains préférés !). Donc si vous avez un jour l’occasion de lire cet auteur, et la chance de le rencontrer, foncez !!

Un excellent moment de lecture !


L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Marie est en couple et heureuse, malgré des projets qui n’avancent pas assez vite (Mariage, bébé…). Un jour néanmoins, sa meilleure amie Emilie, lui fait remarquer que son mec est bien proche d’une certaine Tanya. Au début, elle refuse de voir : « La crétine que je suis a tout gobé […] Nous les femmes, on a toujours tendance à faire passer les sentiments avant les faits. Les hommes le savent parfaitement et en jouent… ». Quelques textos explicites plus tard, il faut se rendre à l’évidence, Hugues la trompe ! Après « l’explication », il lui fait comprendre qu’il faut qu’elle quitte l’appartement sous une semaine, qu’il a des projets avec sa nouvelle amie…Séisme, cataclysme !!! A la rue, désespérée, énervée, elle prend une résolution : Les mecs, c’est fini et surtout VENGEEAAANCE !

Nouvelle vie, nouveau départ…Grâce à ses amis, elle va trouver un nouvel appartement dans les beaux quartiers, un nouveau cocon, où elle va croiser toute une galerie de personnages dont Mr Alfredo, sorte de père spirituel pour brebis égarées (Il n’a pas été sans me rappeler par certains aspects, Andrew Blake, personnage de « Complètement cramé »). Un homme désireux de lui transmettre ce que la vie lui a appris, un regard lucide (et malgré tout, il reste de l’espoir) sur notre société : « On transforme la vie en commerce. L’argent est devenu le but ultime au détriment de notre nature. Les sentiments, les affections, le sexe, tout est maintenant un marché. On vous fait peur, on vous fait croire que vous n’êtes capable de rien, tout ça pour vous vendre ce que l’on vous présente comme des solutions […]On nous enferme dans des modèles d’existence qui ne nous apportent rien mais qui rapportent beaucoup à ceux qui les fourguent. Ceux qui vendent ces choses sont des dealers d’illusion, des tueurs de vie. Rien ne vaudra jamais ce que l’on cueille soi-même : un regard échangé, un geste particulier, de jolis hasards […] Ne renoncez pas, Marie. Vous n’êtes pas faite pour vivre seule. Personne ne l’est ».

Dans sa quête de reconstruire sa vie, en laissant les hommes de côté, Marie pourra compter également sur sa best friend, Emilie. Deux frappadingues quand elles sont ensemble ! Il paraît que la vengeance est un plat qui se mange froid. Certains ne vont pas être déçus !!! Qu’est-ce que j’ai rigolé ! Je vous laisse découvrir, c’est jubilatoire !

Au boulot, la vie aussi n’est pas un long fleuve tranquille. Marie s’occupe des ressources humaines dans une entreprise de matelas. Elle est le lien entre la direction et les employés. La société dans laquelle elle travaille est menacée par des plans sociaux, des licenciements abusifs, son patron la dégoûte (Bon, c’est vrai qu’en ce moment, elle est remontée !), de quoi péter les plombs…Mais en s’investissant, en devenant une figure forte de la rébellion, peut être que cela contribuera à sa guérison ?!

Entre sa vie en entreprise, son nouvel environnement personnel, ce n’est pas les hommes qui manquent ! C’est toujours quand on décide de renoncer à tout après une déception, de reprendre tout à zéro, que l’inattendu surgit… « Certains jours, autour de vous, tout se met à bouger comme si la terre tremblait. La sagesse populaire prétend qu’en cas de changement dans votre vie, les évènements vous tombent dessus en série, bons ou mauvais. Je l’ai souvent constaté chez les autres, mais cette fois, le cyclone est sur moi. Mon tour est arrivé. Quelque chose me dit que je vais bien la sentir, la rafale du destin. Ma petite barque dans le brouillard va de nouveau tanguer… »

CHUUUUT, je vais vous laisser découvrir ses tribulations… Marie, c’est Julie (« Demain, j’arrête ») en plus attachante et plus déjantée. Je l’adore ! Messieurs, je dois vous dire : il faut lire ce livre pour comprendre le fonctionnement complexe des femmes ! :p Encore une fois, Gilles Legardinier nous a très bien cerné ! Ce nouveau roman propose une belle galerie de personnages, on rit, on sourit, on éprouve de la tendresse et il y a même du suspens (mais je ne vous dis pas pourquoi !)… J’ai aimé aussi cette notion de solidarité (l’envie de se battre pour ses idéaux) dans les passages concernant le travail de Marie…

Vous l’avez compris, Gilles Legardinier m’a encore convaincue ! Un excellent moment de lecture.

Et vous ? Je vous assure, ça peut pas rater !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.