Frédéric PAULIN : La guerre est une ruse

0
117
France
Frederic PAULIN - La guerre est une ruse
-
  • Éditions Agullo le 6 septembre 2018
  • Pages : 384
  • ISBN : 9791095718437
  • Prix : 22,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Algérie, 1992. Après l’annulation des élections remportées par le Front islamique du salut, une poignée de généraux, les  » janviéristes « , ont pris le pouvoir. L’état d’urgence est déclaré, les islamistes pourchassés ont pris les armes. Le pays sombre dans une violence sans précédent…

Tedj Benlazar, agent de la DGSE, suit de près les agissements du tout-puissant Département du renseignement militaire, le sinistre DRS qui tire toutes sortes de ficelles dans l’ombre. Alors qu’il assiste à l’interrogatoire musclé d’un terroriste, Tedj apprend l’existence de camps de concentration où les islamistes seraient parqués dans des conditions inhumaines. En fouinant plus avant, il met au jour des liens contre-nature entre le DRS et les combattants du GIA. Quel jeu jouent donc les services secrets avec les terroristes ? Les massacres quotidiens sont-ils l’oeuvre des uns ou des autres ? Ou d’une instrumentalisation diabolique des seconds par les premiers ?

Benlazar acquiert la certitude que les généraux sont prêts à tout pour se maintenir au pouvoir. Et la dernière phase de leur plan va commencer : exporter le chaos par-delà la Méditerranée, pour forcer la France à soutenir leur croisade anti-terroriste. Tedj parviendra-t-il à réunir assez de preuves pour convaincre sa hiérarchie avant que l’horreur ne s’invite à Paris ?

Avec ce premier tome, Frédéric Paulin plonge le lecteur au coeur de la décennie noire qui ravagea l’Algérie et préfigura une nouvelle ère de terreur inaugurée par les attentats du 11 septembre.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Il y a des auteurs qui ont de l’ambition, de mecs qui se balancent dans le vide lorsqu’ils commencent un bouquin. Simplement parce que le sujet peut être ardu, épineux, dangereux, casse-gueule… La guerre est une ruse, c’est tout ça, d’un seul bloc.

Un roman qui aurait pu te tomber des pognes, parce qu’il y a de l’information, limite cours d’histoire… alors que souvent, le lecteur, lui y cherche à se détendre pas à apprendre.

Sauf que c’est bien écrit, que c’est palpitant, un véritable roman d’espionnage moderne, que tu es heureux de cette plongée dans certains services obscurs de l’état.

Une immersion totale dans une des périodes les plus noires de l’Algérie.

Manipulation, terrorisme, services de renseignements, police, militaires, tous les ingrédients pour une recette complexe mais savoureuse.

À noter, pour une lecture plus sympathique, lisez le glossaire présent à la fin du livre avant de commencer le roman… je trouve que cela facilite la lecture, de comprendre, de savoir qui sont les intervenants.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.