Donato CARRISI : La maison des voix

0
283

« Avec La Maison des voix, Donato Carrisi nous plonge dans les souvenirs, comment peuvent ils être enfouis et réprimés. Un roman très intéressant et addictif ! »

Donato CARRISI : La maison des voix
-

Présentation Éditeur

Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.

Un jour, une consoeur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d’arriver en Italie.
Seul hic, c’est une adulte. Elle s’appelle Hanna Hall et elle est persuadée d’avoir tué son frère pendant son enfance.

Intrigué, Gerber accepte mais c’est alors qu’une spirale infernale va s’enclencher : chaque séance d’hypnose révèle plus encore le terrible passé d’Hanna, mais aussi qu’elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber. Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?

Origine Italie
Éditions Calmann-Levy
Date 4 novembre 2020
Éditions Le Livre de Poche
Date 29 septembre 2021
Traduction Anaïs Bouteille-Bokobza
Pages 304
ISBN 9782702180334
Prix 21,50 €

L'avis de Léa D.

Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants et travaille notamment avec l’hypnose pour aider ses jeunes patients. Il reçoit un jour un appel d’une consœur australienne, qui souhaite lui confier une patiente du nom de Hanna Hall, qui est persuadée d’avoir tué son frère. Le seul souci, c’est que Hanna est une femme adulte, et que les événements décrits se sont déroulés pendant son enfance et les détails restent flou…

Après énormément d’hésitations, Pietro Gerber décide d’accepter la jeune femme en tant que patiente, même si il ne travaille ordinairement qu’avec des enfants.

Mais au fur et à mesure des séances d’hypnose sur Hanna, Gerber découvre de plus en plus de détails sur le passé sombre et tortueux de cette femme mystérieuse. Et ce ne serait pas une coïncidence qu’Hanna soit parvenue jusqu’à lui…

Lorsque j’ai lu pour la première fois le résumé de La maison des voix, j’avoue avoir été un peu déçue, étant donné que c’était un one-shot et qu’on ne retrouvait ni Mila Vasquez ni Sandra Vega et Marcus. Alors que j’avais extrêmement hâte de retrouver ces personnages ! Mais je suis sûre que ce n’est que partie remise.

En attendant, je me suis plongée dans La maison des voix, et j’y ait pris finalement goût ! De mon côté, ce n’est pas le roman de Donato Carrisi que j’ai préféré, étant donné que je me suis rapidement doutée de certains détails concernant certaines révélations… MAIS j’ai cependant pris plaisir à ma lecture et j’avoue ne jamais bouder devant une lecture made by Donato Carrisi. Il ne sera pas dans mon Top 10 mais reste malgré tout addictif. Et le sujet de l’hypnose est un sujet intéressant, qui est bien utilisé ici – du moins selon mon point de vue de totale néophyte !

Donato Carrisi nous plonge dans une histoire psychique, avec un travail approfondi sur les différents sujets qu’il aborde, que ce soit la mémoire, les enfants, l’hypnose ou de manière générale comment les souvenirs peuvent être enfouis et réprimés. La mémoire et les souvenirs sont des thèmes qui m’intéresse toujours énormément, et j’ai énormément apprécié la façon dont ils étaient utilisés dans La maison des voix !

Sans être mon roman préféré de Donato Carrisi, La maison des voix s’avérant parfois prévisible sur certains détails, j’ai néanmoins passé un excellent moment ! C’est un roman qui se révèle très intéressant et addictif dans l’ensemble.

Merci à Calmann-Lévy !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.