Donato CARRISI : L’égarée

0
392
Italie
Donato CARRISI - egaree
-
  • Éditions Calmann-Lévy le 3 octobre 2018
  • Traduit par Anaïs BOUTEILLE-BOKOBZA
  • Pages : 336
  • ISBN : 9782702157381
  • Prix : 20,90 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

un  labyrinthe  secret
plongé dans l’obscurité.
un bourreau qui y enferme ses  proies.
une  victime  qui parvient à s’en échapper,
mais sans le moindre  souvenir.

un effroyable  combat
pour retrouver la mémoire,
et une  enquête  à hauts risques
pour traquer celui qui continue
à agir dans  l’ombre…

L’AVIS DE HLIL

Donato Carrisi est un génie! Chapeau l’artiste. le roi de la manipulation psychologique. Un thriller d’une finesse à couper le souffle. Un roman haletant, palpitant, addictif. Je ne dirais pas puissant mais éprouvant pour le lecteur.

Après le chuchoteur, L’écorchée, Donato Carrisi nous offre une sorte de suite qui n’en n’est pas vraiment une. Il donne des nouvelles succinctes de Milla Vasquez qui avait marqué les esprits dans les opus précédents.

Que se passe t’il ici? Une disparition d’une jeune fille Samantha retrouvée saine et sauve. Un docteur profileur qui essaye d’aider la victime à retrouver la mémoire et pendant ce temps un détective qui n’a plus rien à perdre se lance dans une course contre la montre pour retrouver le bourreau. Ne vous attendez pas à retrouver Mila dés la départ, c’est qui m’a surprise au départ. Les deux héros de ce thriller sont Bruno Genko et Samantha Androtti. Comme je vous l’ai dit, Donato Carrisi fera intervenir son héroïne phare au moment où on s’y attend le moins. Et je peux vous dire que c’est une surprise de taille qui annonce réellement une suite cette fois ci.

L’auteur joue avec le lecteur tout en subtilité, on ne voit jamais venir sa magouille. Son thriller prend aux trippes et faits remonter les pires peurs de notre enfance. D’ailleurs c’est une cible privilégié de Donato Carrisi car ces bambins ils prennent chers à chaque fois et subissent les pires sévices physiques et psychologiques. Et en plus nous avons le héros qui est loin de ressembler aux supermans habituels qui se bat d’ailleurs pour obtenir la vérité coute que coute et ne lâche rien. Genko est un pur anti héros physiquement et psychologiquement mais pourtant malgré lui il va se retrouver en charge de cette enquête.

Donato Carrisi est un manipulateur hors norme. Je suis stupéfaite dans la manière qu’il m’a bluffée. Quand on a l’impression que tout est terminé et tout se finit bien, il nous retourne complétement le cerveau et nous amène là où il voulait depuis le départ.

C’est un art livresque que nous propose le roi du thriller italien. Un huis clos qui donnent des sueurs froides et de sacrés cauchemars. Une petite et j’attends la suite avec impatience.

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Une fillette se réveille dans l’obscurité. Finalement il règne une lumière bleutée. Elle voit un bureau, un micro. La veste synonyme d’une présence masculine. Il va lui parler doucement alors que la voix était plus sévère. Il lui dit être médecin, qu’elle s’appelle Sam, qu’elle avait disparue. Elle s’étonne que sa famille ne vienne pas la voir. Ses souvenirs sont tellement troubles. Il la rassure l’effet des drogues qu’elle a eu dans son corps vont bientôt sont dissipés.
Il faut qu’elle parle, ils ont besoin d’elle. Elle possède certainement des infos précieuses pour arrêter ce prédateur. Il faut que mentalement elle arrive à repenser au labyrinthe sans être anéantie par la douleur du souvenir. C’est urgent. Le médecin la presse avec douceur mais une forme de fermeté, il lui annonce qu’il est policier. Elle doit parler.
Pas de miroir car notre Alice des temps modernes a disparu pendant 25 ans après avoir vu un homme avec une tête de lapin blanc avec des yeux en forme de cœur.

Bruno Genko, détective loseur sur les bords, est en état de choc. Cela fait la une des journées la petite Samantha est réapparue. Personne ne sait d’où elle s’est échappée. Et si il avait vraiment fait son travail à l’époque, aurait-il pu éviter un drame ? Tic-tac, tic-tac, un décompte mortel s’est déclenché pour lui.

Avec « L’égarée » publié aux Editions Calmann-Levy, Donaton Carrisi offre à son lecteur des heures de frisson et de tension psychologique. Il joue, emprisonne son lecteur dans un labyrinthe avec des aspects de train fantôme. Des pièges apparaissent au détour d’une page. Qui sont vraiment les monstres ? Faut-il suivre la trace du lapin blanc ?

Il poursuit son œuvre commencée avec Le chuchoteur et L’Ecorchée. Des thrillers à la fois réaliste et aux portes du cauchemar.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici