Deborah HARKNESS : Le Livre perdu des sortilèges

0
149
Flag-ETATS-UNIS

INFOS ÉDITEUR

Le Livre perdu des sortileges -

Parution aux éditions Orbit le 4 mai 2011

Parution aux édition J’ai Lu en mai 2012

Traduit par Pascal Loubet

Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé dpuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire.

Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la toumente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

(Source : Orbit – Pages : 528 – ISBN : 9782360510337 – Prix : 19,50 €)

L’AVIS DE LEA D.

Happée dès les premières pages ! Coup de cœur pour ce livre, qui a été mené de bout en bout avec brio.

L’intrigue commence dès le premier chapitre, construisant l’intrigue à partir de ce premier rebondissement, c’est-à-dire par le réveil d’un sortilège dans un livre d’alchimie : l’Ashmole 782. Ce livre introduit dans la vie de Diana un peu plus de magie, qu’elle tentait en vain de bannir pour se construire une vie basée sur le sport, ses recherches, la routine et la « normalité ». Car Diana n’est pas n’importe qui ! Elle est la dernière sorcière et descendante de la famille Bishop, longue lignée de sorcières.

La magie réclame de plus en plus l’attention de la jeune femme, bouleversant sa vie ordonnée, et ce mystérieux manuscrit amène dans son sillage tout un lot de créatures : vampires, sorciers et démons, attirés par les secrets et sortilèges cachés, auxquels nul n’avait pu accéder…

L’écriture est très agréable et fluide, introduisant les rebondissements et les péripéties au fil de la lecture, et l’histoire personnelle de Diana et des personnages divers sera évoquée au fur et à mesure de l’histoire. Ces personnages sont très bien décrits, notamment Diana (elle va apprendre peu à peu à faire confiance à la magie, à sa famille et à ses alliés, son histoire personnelle est intrigante et très bien construite…) et Matthew (un vampire, et tout ce qui va avec : force, rapidité, instinct territorial et sentiment protecteur vis-à-vis des personnes qui lui sont chères.), ce qui rend le récit d’autant plus agréable !

Le monde dans lequel évolue Diana et les autres protagonistes est également très bien décrit, très vivant, ce qui donne une occasion de plus de m’immerger dans l’histoire ! L’histoire des différentes créatures fantastiques est bien amenée, et, petit effet final, la fin reste mystérieuse, laissant présager un deuxième tome encore plus palpitant !

Donc, n’hésitez pas à le lire, ce livre vaut le détour dans le paysage de la bit-lit et du fantastique !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.