David HESKA WANBLI WEIDEN : Justice indienne

1
493
David HESKA WANBLI WEIDEN : Justice indienne
-

Présentation Éditeur

Sur la réserve indienne de Rosebud, dans le Dakota du Sud, le système légal américain refuse d’enquêter sur la plupart des crimes, et la police tribale dispose de peu de moyens. Aussi les pires abus restent-ils souvent impunis. C’est là qu’intervient Virgil Wounded Horse, justicier autoproclamé qui loue ses gros bras pour quelques billets. En réalité, il prend ses missions à cœur et distille une violence réfléchie pour venger les plus défavorisés. Lorsqu’une nouvelle drogue frappe la communauté et sa propre famille, Virgil en fait une affaire personnelle. Accompagné de son ex-petite amie, il part sur la piste des responsables de ce trafic ravageur. Tiraillé entre traditions amérindiennes et modernité, il devra accepter la sagesse de ses ancêtres pour parvenir à ses fins.

Loin des clichés, Justice indienne pose un regard sans fard sur la vie des Indiens Lakota, confrontés plus que jamais à la question universelle : peut-on se faire justice soi-même ?

Origine Flag-ETATS-UNIS
Éditions Gallmeister
Date 7 janvier 2021
Traduction Sophie Aslanides
Pages 416
ISBN 9782351782323
Prix 24,20 €

L'avis de Jean-Marc VOLANT

Un roman policier avec des indiens comme personnages principaux ?

Ben oui tiens, pourquoi pas : le genre polar se doit être original, via son intrigue mais aussi par ses personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires. Un héros indien ou même une femme indienne qui tiendrait le haut du pavé dans un récit d’enquêtes ? Chez Zonelivre, on a déjà bien apprécié les romans d’Olivier Truc avec son duo de policiers lapons, alors quid de ce premier roman de David Heska Wanbli Weiden, intitulé «Justice indienne» ?

Eh bien c’est une très belle surprise que ce premier ouvrage : l’auteur américain, qui connaît très bien l’histoire amérindienne depuis que des envahisseurs blancs ont posé un pied conquérant sur le continent du Nouveau monde, nous propose un récit excellemment bien écrit avec une histoire que l’on pourra trouver, certes, classique dans son sujet, mais brillamment mise en scène avec une galerie de personnages très particulière et atypique. Et pour cause, ce récit policier, qui a des relents de roman noir un peu social, exploite de belle façon la déroute de la justice américaine et son refus d’enquêter sur les crimes commis dans cette réserve indienne. Et la police tribale ne peut pas tout résoudre, faute de moyens. Alors quand on doit régler ses comptes, on fait appel à un «homme de main», le dénommé Virgil Wounded Horse, indien sans histoire mais qui aime jouer, de temps en temps, les justiciers pour défendre la veuve et l’orphelin, comme dit l’expression. Ces petits arrangements ne gênent personne, bien au contraire. Mais quand c’est autre chose qui vient perturber le quotidien de notre indien Virgil et qui concerne sa famille, là c’est autre chose…

Un roman policier passionnant, qui sous couvert d’une enquête et de situations aventures et dangereuses, expose le problème des communautés indiennes vivant en réserves avec leur us et coutumes, leurs règles de vie etc. David Heska Wanbli Weiden, qui connaît donc bien le sujet, nous projette de plein fouet, dans cette enquête passionnante pour un homme à la recherche de la vérité pour sauver un membre de sa famille. Magouilles, coups fourrés, tabassage en règle, rien n’arrêtera Virgil, même avec les fédéraux mis sur le coup.

Je ne peux que vous conseiller de partir en directement de l’Ouest américain, dans le Dakota du sud, pour vous mêler à cette réserve indienne et découvrir ce très bon premier roman. Un auteur à suivre assurément, pour ce roman classé par les 20 meilleurs romans 2020 aux USA.

L'avis de Léa

Un livre que j’ai repéré depuis sa sortie, et qui me tente énormément !

Réserve amérindienne de Rosebud, au nord-est des États-Unis. Virgil Wounded Horse est un homme solitaire, élevant seul son neveu Nathan après que la mère du jeune homme soit décédée. Virgil vit de petits travaux, et mène en parallèle une « carrière » de justicier. Car il faut savoir que le système légal américain refuse bien souvent d’enquêter sur la plupart des crimes ayant lieu dans les réserves, et la police tribale dispose de très peu de moyens… Alors, lorsque certaines personnes ont besoin d’aide, elles peuvent faire appel à Virgil – qui règle souvent l’affaire avec ses poings.

Virgil aurait pu vivre de cette manière encore longtemps. Mais tout va dérailler le jour où Nathan va mettre son nez dans une histoire de drogue mais surtout lorsqu’un notable de la réserve – et père d’une ancienne petite-amie de Virgil – va lui demander d’enquêter sur une des personnes vivant dans la réserve est soupçonnée d’y introduire de la drogue…
Justice indienne est un livre qui m’attirait, à cause de sa couverture mais surtout à cause des thèmes abordés dans le résumé.
Après lecture, je dirais tout simplement que Justice indienne est un roman captivant. Plusieurs thèmes m’intéressait, mais celui qui m’a passionné en premier lieux, c’est la question des natifs amérindiens. David Heska Wanbli Weiden est lui-même un membre de la Nation Lakota Sicangu, diplômé de l’Institute of American Indian Arts… Dans son roman, il va aborder en premier lieu les ravages de la drogue au sein des réserves, mais aussi les problèmes de violences, de chômages et de corruption. Justice indienne apporte une vision brute et nécessaire de la vie difficile et du fonctionnement des réserves. C’est un cri d’alarme nécessaire ! La manière dont sont gérées les réserves est un aspect très important, que ce soit entre l’abandon par le système américain, les conseils tribaux aux pouvoirs limités malgré les demandes répétées pour du changement et la violence qui ne fait que croître. Alcool, drogue, suicide, mortalité infantile, nourriture de mauvaise qualité…

Outre les problèmes rencontrés par les natifs amérindiens, David Heska Wanbli Weiden nous fait découvrir leur vie, culture et les aspects méconnus. Nous découvrons plusieurs membres de différentes tribus, même si ma tribu Lakoa est particulièrement mise en avant. Je salue le travail de David Heska Wanbli Weiden et Justice indienne, où nous pouvons découvrir cette culture passionnante, sans clichés ou le prisme déformant des Européens.

En plus de cette plongée dans la culture amérindienne, David Heska Wanbli Weiden nous livre une histoire policière brutale et intéressante. Virgil Wounded Horse se lance sur les traces de la drogue, rencontrant petits trafiquants et gros dealers, et le tout forme peut-être une intrigue parfois un peu convenue, mais toujours intéressante !

L’histoire policière en elle-même est bien faite, mais je conseille particulièrement Justice indienne pour les personnes souhaitant s’immerger dans la culture amérindienne.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis quelques années je lis énormément de livres (allant aussi bien du roman jusqu’aux essais) sur les natifs amérindiens. C’est quelque chose qui m’intéresse et me passionne énormément, il faut donc vraiment que je découvre celui-ci !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.