Darynda JONES : Charley Davidson – 01 – Première tombe sur la droite

0
28
Etats-unis
-
  • Éditions Milady le 13 juillet 2012
  • Traduit par
  • Pages : 416
  • ISBN : 9782811207946
  • Prix : 8,20 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

L’AVIS DE ANNE-LISE

À la base, ce genre de lecture n’est pas vraiment ma tasse de thé. Après en avoir beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux, j’ai profité d’une action des éditions Milady pour essayer.

Charley est un personnage vraiment attachant. On ne sait pas si elle est vraiment sexy ou belle, elle n’est pas vraiment décrite (on peut se fier à la couverture un peu clichée). On profite simplement de sa superbe confiance en soi et de sa certitude d’être douée dans au moins quelques domaines, dont aider les morts à passer « de l’autre côté ». Elle doit aussi se protéger pour ne pas absorber leur tristesse, leurs inquiétudes qui dévoreraient sa vie. Cet aspect-là, son travail avec eux, est très bien amené.

Les personnages secondaires sont aussi agréables, ils s’intègrent bien à l’histoire et j’ai été portée par le rythme hyper soutenu sans trop de problèmes.

Ce roman est franchement original. Bien sûr, ceux qui auront vu la série Ghostwisperer, ou Buffy contre les vampires éventuellement (pour le côté jeune Américaine sexy), trouveront que c’est un peu remâché.

Au fond, c’est vrai. Mais moi qui n’aie pas l’habitude de lire ce type de romans, j’ai été agréablement surprise.

Charley et sa bande me font sourire, même rire. On a envie d’en savoir plus sur l’héroïne, ses pouvoirs, ses origines. Mettra-t-elle un jour en danger ses proches ? (Probablement.) Quelle est la nature exacte de sa relation avec Swopes ? (Pas nette.) Qui est le mystérieux inconnu?  (Sûrement juste la personne qu’il ne fallait pas.) On en apprend d’ailleurs beaucoup, au point que je me suis demandée ce qui se passait dans les tomes suivants.

Peut-être que ça manque un peu de subtilité. L’écriture, certaines tournures m’ont semblées un peu trop légère de temps en temps.

Le côté humour est un peu surjoué. Oui, c’est drôle mais de manière répétitive, souvent les mêmes blagues, ou dans un contexte similaire, ou à propos d’un personnage récurrent.

Le côté érotico-sexy fera plaisir aux fans de Cinquante nuances de Grey. Les scènes sont parfois illogiques mais tout est expliqué au fur et à mesure et ça colle à l’intrigue. J’aime bien cet aspect de Charley, une femme libre, sûre d’elle, de son corps.

En fait, c’est un peu comme si on lisait une série télé américaine. Un mélange donc de Ghostwisperer et Supernatural mais pas classé -16 ans à cause des scènes érotiques. J’ai trouvé l’expérience vraiment agréable. Je ne me jetterai pas sur la suite mais je la lirai par curiosité si je tombe dessus et je passerai un bon moment.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.