Chris Hadfield : Apollo – Mission meurtrière

« Excellent thriller sur fond de Guerre froide, sous l’Amérique de Nixon lors d’une nouvelle mission Apollo »

Chris Hadfield - Apollo - Mission meurtriere

Présentation Éditeur

1973, au cœur de la guerre froide. La NASA s’apprête à lancer Apollo 18, une mission présentée comme scientifique. Mais le contrôleur de vol Kaz Zemeckis sait qu’elle poursuit d’autres objectifs. Les services de renseignement américains ont découvert une station spatiale soviétique espionnant l’Amérique, et Apollo 18 est leur seule chance de la mettre hors d’état de nuire.

Alors que Kaz s’efforce de préserver la longueur d’avance de la NASA sur les Russes, un accident mortel révèle que les acteurs de la mission ne sont pas tous ceux qu’ils prétendent être. Au sol, les enjeux politiques s’aggravent : la Maison-Blanche et le Kremlin ne peuvent qu’assister en témoins impuissants au conflit qui s’annonce sur la surface de la Lune, loin des secours et des lois terrestres.

À partir de personnages et d’événements réels, Chris Hadfield imagine un thriller atypique nourri d’informations techniques de première main, dont seul un astronaute pouvait maîtriser les détails.
Traduit de l’anglais (Canada) par Laurence Blais et Fanny Houle.

Origine Canada
Éditions Fayard
Date 31 janvier 2024
Traduction Laurence Blais, Fanny Houle
Pages 560
ISBN 9782213725291
Prix 25,00 €
Commander

L'avis de Jean-Marc Volant

Cela vous dit une petite balade dans les profondeurs du cosmos avec pour destination la Lune ?

Chris Hadfield, ancien astronaute et qui connaît donc bien son sujet, propose un excellent thriller sur fond de Guerre froide, sous l’Amérique de Nixon avec une nouvelle mission Apollo qui va tourner au fiasco au fur et à mesure de la descente du module lunaire sur l’astre gris.

Appuyé par des détails techniques pointus mais qui restent largement abordables pour n’importe quel lecteur lambda, ces péripéties dans l’espace et lunaires offrent un excellent divertissement. Avec une bonne flanquée de personnages principaux et secondaires, que ce soit du côté US ou soviétique, L’auteur américain, fort de son bagage scientifique, nous concocte un récit haletant, bourré de rebondissements et de suspense et fort en révélations. Un récit mêlant adroitement technologie et politique sous fond de conquête spatiale. Si ce roman n’évite pas malgré tout quelques clichés et ressorts dramatiques un peu trop convenus, Chris Hadfield s’en sort très bien pour ce premier ouvrage qui devrait plaire aux passionné.e.s des profondeurs du cosmos et amateur.rices de thrillers.

Donc, vous n’avez plus qu’à revêtir votre combinaison d’homme ou de femme de l’espace avec un seul objectif : celui d’atterrir sans encombre sur le sol lunaire, à la recherche de la Mer de la tranquillité.

Merci aux éditions Fayard pour m’avoir donné la belle occasion d’aller explorer les confins de l’espace avec ce premier roman de l’auteur américain.

News

David Belo : Mon ami Charly

Mon ami Charly, un thriller psychologique sans temps mort, un page-turner où paranoïa et émotions intenses se côtoient et se télescopent !

Nicolas JAILLET : Sansalina

La petite ville de Sansalina est aux mains d’un gangster, Pablo Zorfi, l’ancien gosse des rues est devenu le maître des lieux.

Carl PINEAU : Greg Brandt

1976. Un braquage particulièrement sanglant met la ville en émoi, les gangsters ont assassiné deux convoyeurs de fond à l’arme lourde.

Yannick PROVOST : Je ne me souviens plus très bien…

Un roman noir rural aussi dépaysant que surprenant, la Normandie comme vous l’avez rarement lue !
Jean-Marc VOLANT
Jean-Marc VOLANT
Passionné et grand lecteur

David Belo : Mon ami Charly

Mon ami Charly, un thriller psychologique sans temps mort, un page-turner où paranoïa et émotions intenses se côtoient et se télescopent !

Nicolas JAILLET : Sansalina

La petite ville de Sansalina est aux mains d’un gangster, Pablo Zorfi, l’ancien gosse des rues est devenu le maître des lieux.

Carl PINEAU : Greg Brandt

1976. Un braquage particulièrement sanglant met la ville en émoi, les gangsters ont assassiné deux convoyeurs de fond à l’arme lourde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.