Catherine Bardon et Winoc : Les déracinés

Présentation Éditeur

Des cafés viennois des années trente aux plages des Caraïbes, laissez-vous transporter par cette histoire d’amour et d’exil et le destin exceptionnel d’Almah et Wilhelm.

Après l’Anschluss, le climat de plus en plus hostile aux juifs pousse Almah et Wilhelm à s’exiler avant qu’il ne soit trop tard. Ils n’ont d’autre choix que de partir en République dominicaine, où le dictateur promet 100 000 visas aux juifs d’Europe.

Fondée sur des faits réels,  » une fresque historique haletante  » (Lire) qui révèle une partie méconnue de notre histoire.

Le premier tome d’une tétralogie à succès

Une adaptation menée par Catherine Bardon l’autrice de la saga et Winoc auteur notamment de De mémoire chez Grand Angle.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Phileas
Date 21 janvier 2021
Pages 128
ISBN 9782491467159
Prix 21,90 €
Commander
Catherine Bardon et Winoc : Les déracinés
Catherine Bardon et Winoc : Les déracinés
Catherine Bardon et Winoc : Les déracinés
Catherine Bardon et Winoc : Les déracinés

L'avis de Stanislas Petrosky

En 1939, il ne faisait pas bon être Juif, surtout en Allemagne, alors il fallait fuir, partir loin du joug nazi. Ça, on le sait tous. On pense souvent que c’est comme ça que fut créer l’état d’Israël, personne ne voulant eux, souvent par peur des représailles d’Hitler, ou pire, par alliance avec lui, il fallait bien créer une colonie.

Sauf qu’il y a eu bien des choses avant, l’état d’Israël ne fut fondé que le 14 mai 1948…

Catherine Bardon offre une magnifique fresque romanesque sur la diaspora juive. L’Histoire de ces hommes, ces femmes et ses enfants obligés de fuir, en laissant derrière eux leurs biens, leur vie d’avant, et prêts à tout pour bâtir un monde meilleur.

Les dessins réalistes de Winoc, la mise en couleur de Bouët subliment le récit de Catherine Bardon. On y trouve la peur, l’espoir, la douleur d’un peuple sans jamais sombrer dans le pathos, c’est juste beau…

News

Nathalie Achard : Les crevards

Les crevards, de Nathalie Achard, un petit bijou d’humour noir qui oscille entre le pamphlet et le roman noir.

Riff Reb’s : Le vagabond des étoiles, d’après l’oeuvre de Jack London

Riff adapte, en deux tomes, ce chef d’œuvre de London, où la force de l’esprit est plus forte que la souffrance endurée

Isabelle Mergault : Un escargot tout chaud

Un huis-clos de bras cassés, de personnages que la vie n’a pas forcément épargné, qui vont se révéler au fur et à mesure de l’intrigue.

René Frégni : La fiancée des corbeaux

Il faut lire Frégni, un romancier qui dans un même livre va de la blanche à la noire, de la noire à la blanche, avec pour seul bâton de pèlerin sa seule poésie.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Nathalie Achard : Les crevards

Les crevards, de Nathalie Achard, un petit bijou d’humour noir qui oscille entre le pamphlet et le roman noir.

Riff Reb’s : Le vagabond des étoiles, d’après l’oeuvre de Jack London

Riff adapte, en deux tomes, ce chef d’œuvre de London, où la force de l’esprit est plus forte que la souffrance endurée

Isabelle Mergault : Un escargot tout chaud

Un huis-clos de bras cassés, de personnages que la vie n’a pas forcément épargné, qui vont se révéler au fur et à mesure de l’intrigue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.