Carolyn KEENE : Nancy Drew détective – Disparitions en plein désert

0
136
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

Carolyn KEENE - Nancy Drew detective - Disparitions en plein desert
Nancy Drew Détective, Tome 6 : Disparition en plein désert

Parution aux éditions Bayard en février 2007

Titre original : Nancy Drew Girl Detective # 7 The Stolen Relic (2004)

Traduit de l’américain par Anna BURESI

  • Age : Dès 10 ans

Nancy Drew et son inséparable trio partent quelques jours dans le désert de l’Utah. Ils ont bien l’intention de faire le plein de marche à pied, de randonnées à vélo et d’air pur ! Malheureusement, leurs plans tombent vite à l’eau…

Leur guide, Sasha, l’une des meilleures du pays, disparaît dans des conditions mystérieuses. Que lui est-il arrivé ? Craignant le pire, Nancy et ses amis partent à sa recherche, dans ce parc national gigantesque où ils ont bien du mal à se repérer…

(Source : Bayard – Pages : 189 – ISBN : 9782747021418 – Prix : Plus commercialisé)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Fascinée par un peuple disparu, la guide se volatilise à son tour.

Nancy Drew, Ned, Bess et George ont décidé de profiter de quelques jours de sport et de découvertes dans l’Utah. A peine arrivés, ils font connaissance d’une mère et sa fille au comportement étrange. Mais la véritable énigme va être la disparition d’une sympathique guide nommée Sasha.

Les forces de police font leur possible car dans le désert les températures peuvent être chaudes le jour et très froides la nuit. Les jours passent et la jeune femme est introuvable. Ses parents sont terriblement inquiets. Mais Nancy et ses camarades font le maximum pour enquêter tout en profitant de la magie des lieux.

Une des pistes concerne la passion de Sasha pour la civilisation disparue des anasazis et son lien avec les hopis. Ces deux cultures indiennes vont également attirer Nancy ainsi que ses camarades et elles vont les amener à chercher dans cette voie.

Je continue mon découverte de cette version moderne du personnage que nous connaissions en France sous le nom d’Alice et j’avoue j’aime beaucoup. C’est plaisant à lire. Il y a de l’action, l’auteur joue avec les fausses pistes. Et le fond culturel est intéressant. C’est vraiment fascinant ce peuple anasazi qui semble s’être volatiliser du jour au lendemain. J’avais déjà lu un roman sur ce sujet et j’avais apprécié.

Il y a toujours une pointe d’humour et de séduction. Cela passe très bien. Et sans vouloir en dévoiler trop, je trouve bien que l’on parle du trafic des oeuvres d’art dans un roman jeunesse.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.