Carl PINEAU : Pour quelques millions !

0
42
Carl PINEAU - Pour quelques millions
-

Présentation Éditeur

Conrad est le fils d’une parisienne BCBG, fondatrice d’une ONG, dont l’assassinat, maquillé en suicide, n’a jamais été élucidé.Il galère, depuis, frôlant sans cesse l’illégalité. A quelques encablures de La Havane, Dalhia, une jeune fille abusée par son père, se bat bec et ongles pour éviter à son frère Armando de subir le même sort. Gravitent autour des deux jeunes gens, à La Havane comme à Paris, des hommes d’affaires peu scrupuleux, trempant dans le scandale des Panama Papers, le patron de l’Office central de lutte contre le crime organisé, une très séduisante ukrainienne qui semble jouer double jeu, un boxeur cubain, un ministre terrorisé à l’idée d’être éclaboussé par le scandale politico-financier, quelques cadavres…

Origine Flag-FRANCE
Éditions Lajouanie
Date 4 juin 2021
Pages 336
ISBN 9782370471840
Prix 18,00 €

L'avis de Yannick P.

Exit Nantes et sa trilogie, en route pour un thriller bien noir avec tous les ingrédients pour passer une excellent moment. Pour quelques millions est poisseux, froid et sent la sueur.

Né du scandale des Panama Papers, ce roman prend son envol en suivant à suivre les millions disparus d’une ONG mais surtout à tenir compagnie à Conrad et Dalhia. Deux enfants que tout oppose mais qui à leur manière, se battent pour faire face à leurs parents ou ceux qui tiennent ce rôle, pour leur survivre, pour juste être debout pour avoir la chance de vivre.

Les thèmes sont nouveaux pour Carl. Le tiers monde et la richesse, avec deux éléments en commun la douleur et l’argent. Riches ou pauvres, tout le monde court après. Et là où les millions ou les rares dollars existent, ronronnent deux moteurs, celui de la corruption et celui de la survie.

A travers, Conrad, Dalhia, Armando et de solides personnages secondaires, Carl nous balade entre Paris et Cuba dans un thriller bien ficelé.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Jeune quinqua fringuant, serial Lecteur addict au roman noir" pour le reste, père aimant de 2 ados, marketeur de profession et amateur de whiskys, vins et de cuisine conviviale et auteur de TU JOUES TU MEURS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.