Café Polars de l’association Zonelivre avec Jean-Luc BIZIEN et Raphaël Cardetti – mars 2009

0
61

L’ Association Zonelivre

a organisé une rencontre

avec Jean-Luc BIZIEN et Raphaël CARDETTI

à l’occasion de la sortie de leurs romans

Samedi 21 mars 2009 à Caen à la brasserie Le Café Latin

10h30 à 13h00

Café polar animé par Sofy : Regards croisés de Jean-Luc Bizien et Raphaël Cardetti avec les questions des lecteurs

13h00

Repas avec les lecteurs

De retour de la rencontre :

Samedi une vingtaine de personnes était présente pour entendre Jean-Luc Bizien et Raphaël Cardetti nous parler de leurs romans : La Chambre mortuaire (10/18) et Le Paradoxe de Vasalis (Fleuve Noir)
Un duo très en forme qui peut passer d’un sujet très sérieux à des moments plus légers.
Ces deux écrivains font beaucoup de recherches avant de se lancer dans l’écriture : allant dans les bibliothèques, dénichant des vieux plans d’époque. Les photos sont également un très bon support : se rendre sur les lieux puis retranscrire sur le papier.
Même si ils s’inspirent parfois des noms et prénoms des gens de leur entourage pour Raphaël Cardetti et des pseudos de certains acteurs pour Jean-Luc Bizien, ils nous ont rappelé l’importance d’avoir des personnages « typés » : une personnage âgée doit être très âgée. Il faut accentuer un peu le trait, on ne peut pas avoir de personnages lisses. Raphaël Cardetti s’est amusé à prendre le contre pied d’un personnage de la littérature classique (Julien Sorel). Les romans comportent de nombreux clins d’oeil ainsi Jean-Luc Bizien a situé l’hôtel particulier de Bloomberg rue Mazarine

Il arrive qu’un projet change entre la naissance d’une idée et la concrétisation sur le papier : Jean-Luc Bizien s’était d’abord intéressé aux Celtes et il a finalement préféré développer ses recherches sur le Paris du XIX°s.

Le prochain roman de Raphaël Cardetti : Le Sculpteur d’Ames traite de la plastination. L’auteur nous a parlé de l’anatomiste allemand Gunther von Hagens et de son exposition qui créé la polémique (la mise en scènes des corps, d’où viennent les corps) ainsi que l’expo « Our Body, à corps ouvert »  qui a eu lieu à Lyon et qui se tient actuellement à Paris. Raphaël s’intéresse également aux transformations que l’on peut faire sur un corps dans un but artistique (tatouages, percing….)

Avant qu’un livre passe de la plume d’un auteur aux mains d’un lecteur, il y a tout le parcours de l’édition, des représentants et des libraires, nous avons présenté aux lecteurs le « making-off » d’un livre.

Jean-Luc Bizien se définit comme un romancier c’est-à-dire quelqu’un qui raconte les histoires alors qu’un écrivain s’approprie la langue, la tord dans tous les sens et la fait évoluer.

Conseil de lecture par Raphaël CARDETTI : légendes de Robert LITTELL (J’ai Lu)

Conseil de lecture par Jean-Luc BIZIEN : Philippe DJANN, Serge Brussolo, Dennis Lehane

Les lecteurs ont pu échangé tranquillement avec les auteurs lors de la séance de dédicaces. Puis le repas s’est poursuivi dans la bonne humeur.

Merci à Raphaël Cardetti, merci à Jean-Luc Bizien d’être venus à la rencontre de leurs lecteurs, et d’avoir été si disponible. Merci aux lectrices et lecteurs présents pour leur écoute.

Merci à l’équipe du Café Latin pour la qualité de leur accueil et leur disponibilité.

Merci à Flo pour les notes qu’elle m’a transmise pour compléter cet article, merci à Claudine pour ses photos.

Et merci aux équipes des éditions Fleuve Noir et aux éditions 10/18 pour leur travail en amont pour que cette rencontre ait lieu.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici