Branimir SCEPANOVIC : La bouche pleine de terre

Branimir SCEPANOVIC : La bouche pleine de terre
[amazon asin=B07HSM5CFJ&template=image&title=-]

Présentation Éditeur

Un homme court, seul. Deux chasseurs qui campent par là le voient passer. Surpris de cette intrusion, « comme enivrés par l’âcre odeur de la forêt », ils décident de le rattraper. L’homme repart, les deux chasseurs sur ses talons. S’ensuit une battue farouche, où l’incompréhension se mue en haine.
Intrigue dépouillée à l’extrême mais d’une infinie complexité secrète, La Bouche pleine de terre est une œuvre inclassable qui oscille entre fantastique, absurde et réalisme ; entre allégorie, roman ou conte.

Comme dans le texte qui l’accompagne, La Mort de M. Goluža, autre histoire d’un intrus qui bouleverse le monde dans lequel il surgit, Branimir Šćepanović fait admirer son style saisissant et son imagination débridée. Deux textes inoubliables, tendus par une angoisse croissante, qui contemplent l’existence humaine d’un œil mi-amusé, mi-résigné.

Origine Serbie
Éditions 10/18
Date janvier 1983
Éditions Motifs
Date 31 janvier 2008
Éditions Tusitala
Date 18 janvier 2019
Traduction Jean DESCAT
Pages 136
ISBN 9791092159165
Prix 14,00 €

Partagez votre lecture dans les commentaires !

News

Nathalie Achard : Les crevards

Les crevards, de Nathalie Achard, un petit bijou d’humour noir qui oscille entre le pamphlet et le roman noir.

Riff Reb’s : Le vagabond des étoiles, d’après l’oeuvre de Jack London

Riff adapte, en deux tomes, ce chef d’œuvre de London, où la force de l’esprit est plus forte que la souffrance endurée

Isabelle Mergault : Un escargot tout chaud

Un huis-clos de bras cassés, de personnages que la vie n’a pas forcément épargné, qui vont se révéler au fur et à mesure de l’intrigue.

René Frégni : La fiancée des corbeaux

Il faut lire Frégni, un romancier qui dans un même livre va de la blanche à la noire, de la noire à la blanche, avec pour seul bâton de pèlerin sa seule poésie.
Jérome PEUGNEZ
Jérome PEUGNEZ
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

Nathalie Achard : Les crevards

Les crevards, de Nathalie Achard, un petit bijou d’humour noir qui oscille entre le pamphlet et le roman noir.

Riff Reb’s : Le vagabond des étoiles, d’après l’oeuvre de Jack London

Riff adapte, en deux tomes, ce chef d’œuvre de London, où la force de l’esprit est plus forte que la souffrance endurée

Isabelle Mergault : Un escargot tout chaud

Un huis-clos de bras cassés, de personnages que la vie n’a pas forcément épargné, qui vont se révéler au fur et à mesure de l’intrigue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.