Barbara ABEL : Je t’aime

1
313
Belgique
Barbara ABEL - Je t aime
-
  • Éditions Belfond le 3 mai 2018
  • Pages : 464
  • ISBN : 9782714476333
  • Prix : 19,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Rien n’est plus proche de l’amour que la haine.

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.

Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.

Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…

L’AVIS DE LEA D.

Merci à Belfond !

Maude a vécu un divorce difficile, mais semble retrouver le bonheur avec une nouvelle relation avec Simon. Malgré tout, c’est toujours difficile de réapprendre à aimer et à faire confiance, et – surtout – lorsque on amène des enfants dans l’équation. Maude a sa relation avec ses deux enfants, Arthur et Susie, tandis que Simon a sa propre relation avec sa fille Alice. Mais lorsqu’il s’agit de rassembler tout le monde, cela devient plus compliqué… La relation entre Alice et sa belle-mère est particulièrement tendue, la jeune fille reprochant à Maude de prendre la place de sa mère, morte il y a quelques années.

Alors, lorsque Maude surprend Alice fumant du cannabis dans sa chambre, elle ne sait pas quoi faire : tout révéler à son compagnon ? Mais à force de supplique, Alice parvient à lui faire garder le silence, ce qui permet à Maude d’espérer des relations plus cordiale entre elles. Mais quelques mois plus tard, l’addiction d’Alice va causer un accident mortel, et de fil en aiguille, cette affaire va prendre des tournants destructeurs…

Je suis loin d’avoir tout lu de Barbara Abel, j’ai apprécié Derrière la haine et Après la fin mais surtout Je sais pas, que j’ai trouvé vraiment frappant. Alors, lorsque j’ai pu jeter un coup d’œil au résumé de ce dernier roman, je dois avouer que j’étais très curieuse et très intéressée ! Je n’ai pas hésité une seconde à dévorer Je t’aime dès qu’il fut dans mes mains.

Avec Je t’aime, Barbara Abel nous dépeint le portrait psychologique d’une famille, dans ce qu’elle a de mieux et de pire… Comment retrouver l’amour après un divorce brutal ou un décès ? Comment construire une relation avec les enfants de son nouveau compagnon ? Et comment gérer, surtout, les drames qui arrivent ?

En surprenant Alice avec un joint, Maude ne pouvait pas imaginer les conséquences funestes que cela entraînerait. Barbara Abel a le talent de tisser des intrigues qui paraissent simples, mais qui se complexifient au fur et à mesure. Plus on avance, plus ça devient sombre et intense. J’ai particulièrement aimé la manière dont était dépeinte les femmes de cette histoire, Maude et Alice en tête, mais aussi les personnages secondaires, notamment les mères des victimes.

C’est l’histoire d’une descente aux Enfers, d’une spirale infernale… On n’arrive pas à s’en détacher, Je t’aime est vraiment une histoire excellente. Je recommande vivement !

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici