Anne RICE : Saga des sorcières – 03 – Taltos

0
234
Etats-unis

Anne Rice parvient à réhausser son récit d’un cran en introduisant de nouvelles sorcières jeunes et intrépides

INFOS ÉDITEUR

Taltos - anne rice

Parution aux éditions Robert Laffont en septembre 1996

Parution aux éditions Fleuve Noir en aout 2004

Parution aux éditions Pocket en octobre 2012

Traduit par Annick GRANCHER DE SCRIBA

Mr Ash est la tête d’un immense empire financier. Il est aussi le dernier représentant de l’espèce légendaire des Taltos. Mais bientôt il apprend que l’on a signalé l’un des siens en Écosse, sur les lieux mêmes où, des siècles plus tôt, il dirigeait son clan. Ses investigations le conduisent à Rowan Mayfair et sa famille de sorcières. Il découvre que les pouvoirs exceptionnels des femmes Mayfair sont liés à l’héritage des Taltos…

(Source : Pocket – Pages : 640 – ISBN : 9782266233170 – Prix : 9,30 €)

L’AVIS DE LAURE CHIRON

L’ultime volet de la saga commence comme une enquête : Rowan et son compagnon partent à la recherche du meurtrier de l’un des membres du Talamasca, et qui a semé le trouble au sein de l’organisation. La découverte d’un Taltos parfaitement adapté à la vie humaine et, qui plus est, riche industriel vivant à New-York bouleverse immédiatement les repères que le lecteur a prit en faisant connaissance avec l’univers de sorcellerie imaginé par Anne Rice. Jusqu’alors présentés comme des monstres apocalyptiques, ce Taltos se révèle être une créature pleine de bonté, de sérénité et profondément seule. Le suspens qui suit cette découverte vous tiendra alors en haleine.

Une nouvelle fois, Anne Rice parvient à réhausser son récit d’un cran en introduisant de nouvelles sorcières jeunes et intrépides, tout en faisant avancer le lecteur à coups de découvertes et de surprises. On découvre enfin l’histoire des Taltos et de l’homme, on comprend les raisons de tout ce qu’il s’est passé dans les précédents ouvrages. Si ce dernier volet est la clef de toutes les énigmes, elle parvient encore à nous émouvoir avec des personnages vraiment aboutis, à nous faire ressentir de la peur pour eux et à nous inquiéter.

Pour finalement nous apaiser, même si la fin légèrement brutale nous laisse un peu sur notre faim. On en réclame et on en redemande !

Et vous savez quoi ? Si vous lisez ses Chroniques des Vampires, le tome 7 – Merrick – apaisera votre soif 😉 Parole de lectrice assidue de cette grande auteure qu’est Anne Rice !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.