Anne-Laure THIEBLEMONT : La Mouche d’Alexandrie

0
421
France

INFOS ÉDITEUR

mouche d alexandrie - Anne-Laure THIEBLEMONT

Parution aux éditions Liana Levi en octobre 2008

Stupeur dans le petit monde de la photo! Quelques semaines après le vol de deux albums de Victor Leclair au musée de Chantilly, un troublant nu signé du même artiste obtient un prix record chez Christie’s. Pourquoi le nom de Leclair, tombé dans l’oubli depuis sa disparition au Moyen Orient au milieu du XIXe siècle, resurgit-il pour enflammer le marché ?

Et que peut bien signifier cette mouche discrètement logée à l’arrière-plan du précieux cliché ?

Pour Marion Spicer, spécialiste de la traque des œuvres volées, débute une captivante enquête qui, de secrets d’experts en marottes de collectionneurs, l’entraîne aux origines de la photographie. À plus d’un siècle d’écart, l’émouvant journal de Louise, singulière compagne de Victor Leclair, mènera le lecteur sur les bords du Nil au cœur de leur relation énigmatique. Une relation dans laquelle Louise se demande qui est vraiment l’homme qui partage sa vie…

(Source : Liana Levi – Pages : 192 – ISBN : 9782867464942 – Prix : 16,00 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Le titre de ce roman m’intriguait ainsi que la photo qui l’illustre. Cette femme qui pose est énigmatique. Enigmatique tout comme la relation qu’elle entretient avec Victor Leclair, photographe renommé dans Paris à la fin du 19 ème siècle. Leur histoire se passe au Caire, Victor rentre dans sa vie de manière foudroyante. Elle, jeune fille de 19 ans, vivant au Caire, lui l’homme mur qui lui servira de « mentor » intellectuel…. Mais qui est vraiment Victor Leclair ? Qui se cache derrière l’homme instruit et cultivé ? C’est en ouvrant une malle dans le grenier des années plus tard qu’elle sera encore plus assaillie par les doutes. La boite de Pandore ouverte, Louise essaiera de manière détournée de dévoiler la vérité à travers une série de clichés mais ses tentatives resteront vaines. Et c’est, comme nous l’indique le titre, la mouche qui reliera un siècle plus tard Louise à Marion. Marion est une jeune femme, détective privé spécialisée dans le vol d’œuvres d’art. Elle est chargée de comprendre ce qui relie le vol de deux albums de Victor Leclair et un nu signé de ce dernier qui vient d’atteindre un prix record à une vente aux enchères. Elle cherche à élucider la présence d’une mouche et d’en comprendre la symbolique. Car au final, cette mouche incarne le mal et la trahison, cette mouche est la clé qui nous ouvrira les portes de la vérité.

J’ai beaucoup aimé cette intrigue parce qu’elle met deux femmes en avant. Louise est certainement celle qui m’aura le plus intéressée, parce qu’elle est en avance sur son temps. C’est une femme qui ose chercher, ose voyager, ose écrire. Même si elle semble soumise aux codes d’une société très patriarcale, on devine qu’elle est dans un désir d’émancipation et de liberté.

Ce polar dans le milieu de l’art est très bien ficelé : on y apprécie particulièrement les retours dans le passé via le journal de Louise, l’enquête de Marion qui l’amène à se rendre dans le sud de la France pour sonder l’énigmatique Paul Derval. Dans ce roman se superposent l’enquête de Marion à celle de Louise et c’est avec une grande surprise que nous découvrons la stupéfiante vérité que rien ne laisser présager.

Nous voyageons non seulement dans le Caire du 19 ème siècle mais aussi dans le monde de la photographie et de l’art et la mouche, cet insecte si insignifiant sera le fil conducteur de tout le roman. La mouche est à l’enquête ce qu’est le révélateur à la photographie.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.