Alexandria MARZANO-LESNEVICH : L’empreinte

0
98
Etats-unis
Alexandria MARZANO-LESNEVICH - empreinte
-
  • Éditions Sonatine le 10 janvier 2019
  • Traduit par Héloïse ESQUIÉ
  • Pages : 480
  • ISBN : 9782355846922
  • Prix : 22,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable.

Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.

L’AVIS DE CLEMENCE

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre un peu particulier. Difficile à classer dans une catégorie précise, il regroupe le roman noir, le documentaire journalistique, et surtout le roman autobiographique.
L’auteur nous parle d’une affaire criminelle mêlant pédophilie et nous fait confiance en relatant une part sombre de son passé.
Pour élaborer son livre, elle va s’appuyer sur des documents officiels retraçant le procès d’un criminel dans l’Iowa. Elle nous livrera des témoignages et nous emmènera dans son propre « journal intime » pour nous dévoiler ses souvenirs.

L’auteur, profondément humaine, nous emmènera sur les traces de Ricky Langley, pédophile dans le couloir de la mort pour le meurtre du petit Jeremy.
Son opposition à la peine capitale sera-t-elle remise en cause ?
Parviendra t’elle à comprendre et à pardonner les horreurs commises ?
Quel est le lien avec son propre passé a elle ?
Le passé peut il avoir une influence sur notre vision de la justice ?

Le récit est principalement alterné entre l’enquête sur la disparition du petit Jeremy, sur la vie de son meurtrier et sur le passé de l’auteure.
On suit à la minutes près le parcours de ce garçon perturbé qui deviendra un criminel. On se sent complètement intégré à l’enquête comme si nous même étions jurés.

L’écriture est fluide et parfaitement naturelle. L’auteure n’a pas cherché à coller parfaitement à un style. C’est simple et efficace.
L’auteure vous laissera libre arbitre sur vos convictions en vous relatant la vérité t’elle qu’elle est.

Ce livre, au-delà de l’enquête, vous fera vous poser les bonnes questions sur vous-même et votre vécu. J’ai eu l’impression de sortir d’une séance de psychanalyse bénéfique.

Ici pas de personnes fictives ce qui rend le récit encore plus intriguant.
Malgré des thèmes forts et difficiles, ce livre se lit tout seul sans que vous voyez passer les nombreuses pages.

L’auteur insiste sur l’importance de se poser avant de prendre nos décisions. La colère n’amenant jamais rien de bon ni constructif.

Puisant dans sa propre expérience de victime d’abus, Alexandria nous offre un magnifique roman.

Cette lecture vous enrichira à coup sûr et est passionnante. Très différente de ce que l’on voit habituellement, elle vous mènera sur le chemin de la réflexion.

Merci aux éditions Sonatine pour leur confiance.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici