Alain BOUCHON et Jean-Paul BOUCHON : Sherlock Holmes et le mystère des bonnes de Poitiers

0
213
Alain BOUCHON et Jean-Paul BOUCHON : Sherlock Holmes et le mystère des bonnes de Poitiers
-

Présentation Éditeur

Suite au sauvage assassinat d’une bonne au parc Blossac, Sherlock Holmes débarque à Poitiers pour apporter l’aide nécessaire à son cousin picton, Horace Vernet. Chacun sait que du sang français coule dans les veines de Sherlock Holmes, le plus fameux détective de la planète. Par une grand-mère, née Vernet. Ce que l’on ignore souvent, c’est que les Vernet habitent Poitiers, et qu’au début du vingtième siècle, l’un d’eux, Horace, avocat, est confronté à un drame abominable : une bonne ayant servi chez lui est sauvagement assassinée. Inquiet de la tournure que prend l’enquête de la police locale, Horace se rappelle opportunément de l’existence de son cousin Holmes et le prie de voler à son secours. Bien que retraité depuis quelques années, Sherlock Holmes débarque donc à la gare de Poitiers par un soir de juin 1910, bien décidé à faire toute la lumière sur ce crime étonnant.

Origine Flag-FRANCE
Éditions La Geste
Date 1 octobre 2020
Pages 350
ISBN 9791035309442
Prix 18,00 €

Alain Bouchon vous en parle...

Né d’une proposition de notre éditeur à nous essayer à faire revivre le mythe du détective anglais dans notre région, Sherlock Holmes et le mystère des bonnes de Poitiers est l’enfant de notre confinement, à Jean-Paul et à moi. Très vite, au début de cette année 2020 qui s’annonçait de plus en plus inquiétante au fur et à mesure qu’elle avançait, il nous est apparu que nous devions nous lancer dans quelque chose de totalement nouveau pour échapper à la morosité voire à l’angoisse du temps présent. Nous avons donc plongé dans l’aventure et nous y sommes consacrés entièrement jusqu’au mois de mai inclus.

Reprenant les éléments de la biographie de Sherlock Holmes, nous nous sommes rappelés qu’il prétendait descendre d’une grand-mère française de la famille Vernet, peut-être celle du peintre bien connu. Nous avons sauté sur l’occasion et avons profité du flou qui entourait cette ascendance Vernet pour la situer à Poitiers et lui donner les traits d’un avocat de la ville. Pour ce qui est de la période où se tiendrait le roman, il nous a semblé que l’année 1910 conviendrait parfaitement : dans les écrits de Conan Doyle, elle est vierge de tout événement. Il ne nous restait plus qu’à retrouver l’ambiance de Poitiers en 1910 et à imaginer un fait divers suffisamment horrible pour justifier l’arrivée de Holmes en terre poitevine. Ces deux recherches ont largement été effectuées par Jean-Paul, l’historien et scénariste familial. Lorsque nos choix ont été arrêtés, nous nous sommes attaqués à la rédaction du texte, avec, comme à chaque fois, une idée du but que nous voulions atteindre, mais pas forcément des chemins qui y menaient.

C’est ainsi qu’au fil des semaines nous avons côtoyé, suivi, redécouvert Holmes et son éternel compagnon, le docteur Watson. Nous nous sommes pris au jeu. À tel point qu’aujourd’hui, nous avons la quasi-certitude que le détective et le médecin militaire ont bien débarqué sur le quai de la gare de Poitiers, le 26 juin 1910, derrière les panaches de fumée de la locomotive Pacific 231 qui les amenait de Paris…

Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à parcourir notre roman que nous en avons eu à le composer.

Bonne lecture !

Alain Bouchon

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.