Alain BAUER et Roger DACHEZ : Le Symbole perdu décodé

Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Le Symbole perdu decode - bauer
[amazon template=image&asin=2858295778]

Parution aux éditions Véga le 26 novembre 2009

Qu’est-ce que le Symbole Perdu ?

Le symbole perdu, le dernier opus de Dan Brown parait en France en Octobre. Mettant en scène, pour la troisième fois, Robert Langdon, le héros de Anges et Démons et Da Vinci Code, l’intrigue se déroule en une journée à Washington.

La capitale des USA , dans son urbanisme et son architecture est fortement imprégnée de symboles maçonniques (Le guide maçonnique de Washington, à paraître chez Véga en Novembre). La clé de l’énigme se trouve sans doute à Langley, au siège de la CIA, dans l’Etat de Virginie.

Devant son entrée est en effet érigée une sculpture, appelée Kryptos, sur laquelle est gravé un texte qui n’a été que partiellement décrypté. Cette statue, conçue par le sculpteur James Sanban et le cryptographe Edward M.Scheid, en 1990, contient-elle le message permettant à Robert Langdon de résoudre l’énigme à laquelle il est confrontée ?

Une enquête dans l’enquête.

Seuls de véritables spécialistes, à la fois de la franc-maçonnerie américaine et des enquêtes policières, sont à même de décoder les arcanes du roman de Dan BROWN. Alain BAUER et Roger DACHEZ sont ceux-là. Mettant leurs compétences complémentaires au service du décodage, ils nous entraînent dans les arcanes de la franc-maçonnerie américaine et son histoire, dans le labyrinthe de Washington maçonnique qu’ils explicitent, et explorent les problèmes de cryptologoe qui tiennent un grand rôle dans Le Symbole Perdu.

Des auteurs doublement spécialistes.

Alain BAUER est criminologie. Enseignant à la Sorbonne, au John Jay Collège de justice criminelle de New-York, il est conseiller de la police de New-York et du FBI. Auteurs de nombreux ouvrages sur le terrorisme, il a également écrit sur la franc-maçonnerie américaine dont il est le spécialiste. Il a été Grand-maître du Grand Orient de France.

Roger DACHEZ est médecin et chercheur à Paris où il enseigne l’histoire de la médecine. Auteur depuis vingt ans de nombreux articles et plusieurs ouvrages sur les origines de la franc-maçonnerie (Editions Véga), il est internationalement reconnu comme l’un des historiens de la franc-maçonnerie, y compris dans le monde maçonnique anglo-saxon. Il est président de l’institut maçonnique de France.

(Source : editions VEGA – Pages : 244 – ISBN : 9782858295777 – Prix : 16,23 €)

L’AVIS

Partagez le vôtre…

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Jérome PEUGNEZ
Jérome PEUGNEZ
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.