Aden V. ALASTAIR : La théorie des ombres ou dans l’ombre des siècles

Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Aden V. ALASTAIR : La théorie des ombres ou dans l'ombre des siècles
[amazon template=image&asin=2359623982]

Parution aux éditions Ex-Aequo en février 2013

La première version du roman à été publié sous le nom La théorie des ombres

Rome, 1600. Le philosophe et poète Giordano Bruno est condamné pour hérésie par l’Inquisition et brûlé vif.

Boston, de nos jours. Un objet qui aurait appartenu à des alchimistes célèbres tels que John Dee et Isaac Newton est dérobé au musée de Boston. Les cambrioleurs portent un tatouage représentant l’emblème d’Ahnenerbe, organisation consacrée à la recherche archéologique et anthropologique fondée par Himmler. Memphis Thorndahl, agent spécial du FBI, mène l’enquête.

Pendant ce temps, Gary, ex-pilote de l’armée britannique blessé au combat, souffre du stress post-traumatique. Ses rêves énigmatiques peuplés de créatures mythologiques, forteresses et cathédrales l’inspirent à se rendre dans le sud de la France. Là, il rencontre Sandra, une étudiante passionnée par l’art gothique et le Moyen Âge.

Ensemble, ils vont se lancer dans une odyssée à la découverte d’une histoire secrète qui, tel un fleuve souterrain, a traversé les époques, depuis l’Antiquité jusqu’au siècle des Lumières, et dont les échos se font encore entendre aujourd’hui.

(Source : Ex-Aequo – Pages : .. – ISBN : 9782359623987 – Prix : 23,00 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Un philosophe brûlé pour hérésie en 1600…

Un objet précieux dérobé dans un musée par 4 hommes en noir…

Une organisation mystérieuse héritière du régime nazi prônant la race aryenne…

Des cauchemars et hallucinations pour un ancien soldat britannique…

Tels sont les ingrédients de départ qui vont faire démarrer sur les chapeaux de roues ce premier roman du britannique Aden V. ALASTAIR. En effet, après ce mystérieux vol dans un musée d’une coupe dont les parois sont recouvertes d’un code étrange et impossible à déchiffrer, Memphis Thorndahl agent du FBI, noir de peau et spécialisé dans les affaires de crimes raciaux va devoir chercher à l’aide d’une jeune recrue du bureau d’investigation que le haut patron lui a mis dans les pattes, toute la vérité sur ce cambriolage de haut vol et l’identité des voleurs.

Sur son chemin l’agent fédéral rencontre Gary un ancien soldat, qui depuis peu fait des cauchemars récurrents de créatures mythologiques, formes symboliques et mystérieuses, façades de cathédrales et de la ville de Carcassonne. L’ancien pilote de l’armée britannique qui s’est déjà confié à Sandra une jeune étudiante en histoire de l’art gothique, va aider Memphis et son acolyte à comprendre le pourquoi de ses rêves étranges en découvrant un code et des archives mystérieuses concernant un philosophe condamné à mort par la triste Inquisition pour ses théories ô combien hérétiques à leurs yeux.

Pleine de rebondissements, cette aventure teintée de mysticisme, de philosophie, de symbolisme et de légendes médiévales va plonger les personnages du récit dans un voyage dont ils ne savent s’ils reviendront indemnes.

Un complot avec une mystérieuse organisation oeuvrant dans la suite du régime nazi et de la mise en avant de la race aryenne va mettre des bâtons dans les roues de notre quatuor bien décidé à résoudre cet étonnant mystère, lié à des archives secrètes laissées par l’ancien philosophe brûlé vif.

L’auteur fait preuve dans son récit d’une bonne cadence d’écriture, très nuancée et très claire, usant d’un langage simple mais en même temps très appuyé (le romancier connait bien son sujet) Pas beaucoup de temps morts, une intrigue bien menée jusqu’au dénouement final, qu’un cocktail explosif d’action époustouflante dans le dernier 1/4 du roman ponctue de fort belle manière.

Vous ne vous ennuierez pas avec ce premier roman si vous aimez les mystères, les codes symboliques, l’alchimie, les secrets des cathédrales et les légendes sur les trésors perdus. Un bon cocktail d’aventures avec une galerie de personnages bien construits et auxquels on s’attache vite : une mention spéciale à l’agent Thorndahl, héros haut en couleur (de peau) qui tire son épingle du jeu dans ce roman.

Un écrivain à suivre donc…

News

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.
Jean-Marc VOLANT
Jean-Marc VOLANT
Passionné et grand lecteur

Jérémy BOUQUIN : Baraque à frites

Baraque à frites... c’est sombre, c’est la vie qui décide d’en faire certain plus que les autres, c’est qu’aime décrire Bouquin dans… ses bouquins.

David COULON : Demain disparue

Demain disparue... Tension extrême, scénario habile et conclusion surprenante... Habile et puissant de la première à la dernière page

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.