1er FORUM DU LIVRE DE L’ÉCOLE DE CAEN : Le Mans – mai 2009

0
70

Le Salon

Auteurs présents :

Pour les adultes :

  • Jean-Luc BIZIEN : La Chambre Mortuaire (10/18 Grands Détectives)
  • Samir BOUADI & Agathe COLOMBIER-HOCHBERG : 26,5 auteurs qui n’existent pas mais qu’il faut absolument avoir lus (Marabout)
  • Raphaël CARDETTI : Le Paradoxe de Vasalis (Fleuve Noir)
  • Agathe COLOMBIER-HOCHBERG : Diaporama (Fleuve Noir)
  • Ingrid DESJOURS : Echo (Plon)
  • Aurore GUITRY : Les âmes fardées (Calmann-Lévy)
  • Gilles LEGARDINIER : L’exil des anges (Fleuve Noir)

Bande Dessinée :

  • Jérôme FELIX : L’ Héritage du diable (Grand Angle)

Pour la jeunesse :

  • Evelyne BRISOU-PELLEN : La cour aux étoiles, … (Rageot)
  • Jean-Philippe CHABOT : L’Ecole d’Agathe (Rageot)
  • Emmanuel CHAUNU : 50 surprises au pays des pharaons, 50 surprises au château fort… (Gründ coll. 50 surprises)
  • EPHEMERE : L’arbre du désert (Gründ)
  • Romual GIULIVO : Pyromane (Ecole des loisirs), Là-bas (Ecole des loisirs), Les manuscrits d’Elfaïss (Bayard, 3 tomes)
  • Pascale LECOEUR : Ben 10 (Pocket)
  • Carole PICARD: Momies et autres voyageurs (Gründ)
  • SUPACAT : Le tournoi aux 100 champions (Gründ coll. Vivez l’aventure)

Editeurs :

  • Hervé MILHIAU : éditeur de la nouvelle collection Archimaginaire : Wonderlandz

Infos pratiques :

Centre commercial Le Mans – Les Jacobins

13 rue Blondeau

72000 LE MANS

(Source : Ecole de Caen)

forum_livre - Le Mans 2009De retour du Forum

L’Ecole de Caen prône le mariage des mots et de l’image , l’échange et la collaboration entre l’auteur et l’illustrateur – qu’il soit dessinateur, graphiste, photographe ou réalisateur.

Soucieuse de toucher un public toujours plus large, la 3° édition du Forum du Livre de l’Ecole de Caen se déclinera dans trois villes : Le Mans, Rennes (samedi 17 octobre) et Caen (samedi 31 octobre).

Première cession au Mans le samedi 30 mai 2009 dans le centre commercial Les Jacobins :

Le forum de l’Ecole de Caen a commencé pour nous dès le départ de Caen, nous avions le plaisir d’emmener le scénariste de BD Jérôme FELIX. Le trajet a été l’occasion de discuter de sa passion de la transmission du savoir et des techniques graphiques.

Arrivée au Mans et rencontre avec une auteur dont les ouvrages sont incontournables en jeunesse : Evelyne BRISOU-PELLEN. C’était un peu émouvant de rencontrer l’auteur dont le roman La Cour des Etoiles m’avait marqué il y a des années.

Accueil très chaleureux par le responsable du Centre des Jacobins Christophe Gaultier et par le directeur de la Fnac du Mans. Tout s’enchaine très vite, la « délégation parisienne » arrive, retrouvailles avec des auteurs, nouvelles rencontres, retrouvailles avec les autres caennais. Le tout dans une atmosphère bonne enfant.

Après un bon petit café, installation des auteurs au premier étage sur deux pôles : un pôle littérature adulte, un pôle littérature jeunesse… Il fait très chaud sous cette superbe verrière, les auteurs bronsent à vue d’oeil.

Discussion en aparté avec Ingrid DESJOURS au sujet de son roman Echo : une trame très riche et histoire stupéfiante dont il est préférable de ne pas révéler trop d’informations pour savourer ce roman percutant. Echanges avec son voisin Raphaël CARDETTI et infos « croustillantes » sur son prochain roman. Des scènes à venir qui risquent d’en surprendre plus d’un.

Evelyne BRISOU-PELLEN nous a dédicacé notre exemplaire de la Cour des Etoiles, 2° édition datant des années 80. Discussion autour de son personnage culte Garin Trousseboeuf et de des autres romans. L’art de faire plaisir à un lecteur en lui permettant de retrouver son héros favori tout en alternant avec des histoires pour découvrir de nouveaux univers.

Retrouvaille avec Gilles LEGARDINIER, toujours la même énergie et la même douceur que l’on retrouve dans ses récits. Echanges dans la journée au sujet de son travail d’écrivain mais également de tout son travail dans le monde du cinéma en tant que scénariste, en tant qu’artificier… Quel parcours !

Rencontre avec Pascale LECOEUR. Beaucoup d’énergie et de douceur émane également de cette auteur. Elle a l’habitude de collaborer avec Gilles LEGARDINIER. Il y a une véritable symbiose qui règne entre eux. Discussion sur le travail de l’écriture, Pascale travaille également dans l’univers du cinéma. Elle novélise actuellement la série Ben 10.

La semaine dernière le roman Diaporama d’Agathe COLOMBIER-HOCHBERG m’avait permi une véritable évasion. J’ai été touchée par son récit portant sur les regards croisés de plusieurs génération, sans caricatures, hommes et femmes sans poussés le trait. J’ai été émue par la rencontre avec Agathe, il se dégage d’elle la même fusion de sensibilité et force que j’ai perçu dans son roman.

A ses côtés, Samir BOUADI. Ses écrits m’avaient fait rire, j’ai également aimé son verbe. Il a le mot juste, la petite phrase pertinente. Il existe une très belle complicité entre lui et Agathe COLOMBIER-HOCHBERG, leur roman écrit à quatre mains, 26,5 auteurs qui n’existent pas mais qu’il faut absolument avoir lus, est un petit bijou littéraire. Un exercice de style à savourer.

Sur le pôle jeunesse, j’ai retrouvé Caroline PICARD, son crayonné est vraiment superbe. Il est une fois de plus mis en valeur dans l’album qu’elle a réalisé avec Jean-Luc BIZIEN : Momies et autres voyageurs. Nous avons parlé de cette superbe collection dont je suis fan : La Bibliothèque du Fantastique… et de nos dernières lectures.

Le texte de Romuald GIULIOVO, Là-bas, m’a touché par l’intensité de ses propos, par son style. Cela a été un véritable plaisir de pouvoir connaitre la génèse de ce texte et de découvrir plus cet auteur avec qui je me suis découvert des affinités littéraires.

L’illustrateur Jean-Philippe CHABOT est également un lecteur de romans policiers, j’ai été heureuse de pouvoir avoir son point sur Shutter Island.

Les dédicaces qu’Ephémère réalise dans l’Arbre du Désert sont des petits tableaux à chaque fois, je ne me lasse jamais de le voir travailler et discuter avec lui est toujours un vrai plaisir.

Le directeur de collection aux Editions de L’Archipel Hervé MILHIAU présentait sa nouvelle collection « Jeunes Adultes ». Elle se décline sous ArchiMAGINAIRE, ArchiMYSTERE et ArchiFILLES. Il avait avec lui les deux premiers titres parus dans la collection ArchiMAGINAIRE : Lorris Murail, « Ceux que disent les nuages » et Jean-Luc Bizien, « WonderlandZ ».

Jean-Luc BIZIEN est passé avec aisance de la scéance de dédicace à la guitare et au chant. « Polymorphe », il met de la passion dans toutes ses actions : que ce soit derrière une table avec ses lecteurs ou derrière un micro tout en restant vigilant au bien-être de la joyeuse troupe

Emmanuel CHAUNU, toujours en forme, roi du marqueur et amuseur public. Il croque, caricature. Pour le plaisir des plus jeunes mais également des lecteurs habitués à ses dessins de presse.

J’ai fait connaissance de l’auteur de littérature blanche Anne GUITRY, une jeune femme passionnante qui m’a donné envie de découvrir son roman Les âmes fardées.

SUPACAT a dédicacé aux jeunes lecteurs son livre-jeu Le tournoi aux 100 champions.

La journée a également été marqué par les cafés littéraires du talentueux Patrice GASCOIN :

  • La Littérature jeunesse auquel participaient Jean-Philippe CHABOT, Emmanuel CHAUNU (j’ai hélàs râté cette rencontre, j’étais en pleine discussion avec une auteur à l’étage)
  • Le thriller vu par Gilles LEGARDINIER, Raphaël CARDETTI et Ingrid DESJOURS. Il était intéressant que leurs techniques d’écriture, leur rythme sont complètement différents. Un entretien riche ponctué d’humour.

Et n’oublions pas les concerts de Badcasse, jusqu’à une cinquantaine de personnes pour écouter les auteurs et musiciens qui composent ce groupe. C’était drôle de voir les clients du centre qui se promenaient tout en chantonnant ou en marquant le rythme. Des échos très élogieux dans le public.

Un concert privé a eu également lieu le soir pour les membres du Centre des Jacobins ainsi que pour des lecteurs invités.

La soirée était vraiment très douce ce soir là au Mans et les conversations se sont poursuivies en terrasse. Des moments également inoubliables et coup de chapeau à ceux qui ont également oeuvré dans l’ombre pour que cette journée se déroule à merveille : Christophe JOUVAIN, Céline C. et Axel. Sans oublier, Béatrice qui a immortalisé les concerts avec son camescope.

Cette journée est passée trop vite, il ya des questions que l’on a pas posé, des auteurs avec qui on a eu peu de temps pour discuter mais heureusement il y a deux scéances de rattrapage en octobre : Rennes et Caen. Jérome a fait un petit reportage photo tout au long de la journée.

1000 merci à Jean-Luc BIZIEN, Emmanuel CHAUNU et Christophe JOUVAIN pour nous avoir permis de vivre ce week-end au coeur de l’événement. C’était magique.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.