Neil GAIMAN : American Gods

0
198
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

neil gaiman-american-gods
American Gods

Parution aux éditions Au Dible Vauvert en juin 2002

Parution aux éditions J’ai Lu en 2004, mai 2014

Traduit par Michel Pagel

A peine sorti de prison, Ombre rencontre Voyageur, un personnage intrigant. Dieu antique, comme le suggèrent les indices énigmatiques qu’il sème à longueur de temps, fou furieux ou bien simple arnaqueur ? En quoi consiste le travail qu’il propose à Ombre ? En acceptant d’entrer à son service, ce dernier plonge au coeur d’un conflit qui le dépasse, opposant héros mythologiques de l’Ancien Monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire véritablement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps ou les puissances du consumérisme et de la technologie ? A moins que ce ne soit le mystérieux M Monde.

(Source : J’ai Lu – Pages : 603 – ISBN : 978-2290088395 – Prix : 8,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Neil Gaiman étant un de mes auteurs favoris, je ne pouvais pas manquer de lire American Gods !

En sortant de prison, Ombre apprend la mort de sa femme et de son meilleur ami dans un accident de voiture. Avec eux disparait tout espoir de retrouver sa vie précédente… Dans l’avion qui le ramène chez lui, il fait la rencontre d’un étrange voyageur : Wednesday, une personne qui semble en outre en savoir énormément sur lui. Il fait une proposition à Ombre : travailler pour lui comme garde du corps. Après avoir refusé, il accepte à la deuxième proposition. Au fur et à mesure de ses aventures avec Wednesday, Ombre découvre d’abord qu’il s’agit en réalité d’Odin, le dieu nordique, et qu’ensuite le dieu tente de rallier autour de lui d’autres anciens dieux et personnages folkloriques afin de combattre les nouvelles divinités qu’idolâtrent maintenant les hommes (Internet, média, voiture…).

Sans être mon préféré, je dirais qu’American Gods est sans doute un des livres les plus étranges de Neil Gaiman. Roman fantastique, avec un peu de conte philosophique, un road movie des personnages, une quête d’identité et introspection, réflexion sur le monde contemporain… On peut dire qu’American Gods est à la croisée des frontières !

J’ai été plongée dès le début dans l’histoire, et je préfère prévenir que malgré tout, il faut parfois rester bien accrocher pour suivre l’histoire. Il y a une multitude de personnages, le monde créé par Neil Gaiman est très riche, et surtout les références à d’autres œuvres – que ce soit livres, films, musique, culturelle – sont nombreuses ! Si vous ne les connaissez pas toutes, n’hésitez pas à aller fouiner sur Internet, je vous promets que les découvertes seront excellentes ! J’ai pu découvrir énormément de choses grâce à Neil Gaiman, qui se classe définitivement parmi mes auteurs préférés.

American Gods est une pépite de la littérature, n’hésitez pas !

P.S : et surtout ne manquez pas la bande-annonce, car American Gods sera bientôt une série TV !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.