Christine BRUNET : E16

3
329
France

INFOS ÉDITEUR

Christine BRUNET - E16

Parution aux éditions Chloé des Lys en novembre 2012

Londres.

Les découvertes macabres s’enchaînent. Un coupable tout trouvé, Nils Sheridan, patron de la nouvelle police européenne, dont le passé d’activiste ressurgit comme un coup de tonnerre. Coupable ou innocent ?

Le face à face entre policiers se transforme très vite en un jeu du chat et de la souris hasardeux tandis que la liste des victimes s’allonge. Les coups bas s’accumulent au fil des heures. Les mâchoires de la haine se referment inexorablement sur des personnalités troubles engluées dans leurs contradictions.

Entre passé violent et présent houleux, une enquête qui entraînera désillusions et destructions dans son sillage.

(Source : Chloé des Lys – Pages : 200 – ISBN : 9782874596858 – Prix : 21 €)

L’AVIS DE LAURE CHIRON

Mes retrouvailles avec l’équipe de Nils Sheridan ont été, je dois l’avouer, un peu laborieuses… Il s’était passé quelques temps depuis ma dernière lecture de ses pérégrinations, ma mémoire m’a fait un peu défaut. Et puis la plume de Christine Brunet est entrée en jeu, et je m’y suis laissée prendre.

Cette fois, c’est Monsieur-tête-à-claques lui même qui se retrouve encore une fois dans un pétrin inimaginable, dont il est le principal suspect. Qui, dans ce cas, va lui botter les fesses si ce n’est Axelle de Montfermy, qui revient de sa « retraite » pour traiter le dossier. Tâche ô combien difficile pour cette femme inflexible, dont le passé amoureux houleux avec un Nils au charme vénéneux, que j’imagine attirant et sexy malgré une description peu flatteuse… Peut être est-ce cela qui la pousse à se donner à fond dans cette enquête : elle domine, elle mène le bateau quel que soit le port de destination et son équipe doit suivre, sans piper mot. Dans chaque quartier de Londres, où se déroule l’enquête, on est face à une femme plus déterminée que jamais, inflexible et parfois cassante. Un peu comme Nils en fait, j’ai trouvé des points communs entre leurs deux personnalités. Qui se ressemble s’assemble dit-on !

Ce quatrième opus nous offre de l’action non stop, j’ai été en apnée du début à la fin, l’ayant même lu d’une traite pour avancer, encore et toujours, aussi déterminée qu’Axelle pour aller au bout de cette enquête. De changements de direction en élément perturbant mes déductions, je n’ai pas eu un moment pour souffler. La fin nous offre un cliffhanger qui amène forcément une suite et… Je peux vous dire que j’ai hâte !! Alors Mme Brunet, à quand la suite ?

Sponsor

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    Petite précision : « E16 » a été réédité l’année dernière en « Collection » au prix de 12 euros pour 254 pages (ED. Chloé des Lys). Même ISBN.

    Merci pour la chronique.

    Christine Brunet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici