Val McDERMID : Les suicidées

0
220
Royaume-uni
Val McDERMID - suicidees
Les Suicidées
  • Éditions Flammarion en mars 2017
  • Éditions J’ai Lu le 2 mai 2018
  • Traduit par Perrine CHAMBON et Arnaud BAIGNOT
  • Pages : 416
  • ISBN : 9782081395664
  • Prix : 21,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Une série de suicides attire l’attention du profiler Toni Hill : les défuntes sont toutes des femmes ayant revendiqué leur engagement féministe sur Internet, et elles ont toutes été victimes de cyber harcèlement. Mais ces suicides en sont-ils vraiment ? Quel genre de tueur en série chercherait à camoufler ainsi ses crimes ? Et que signifient les livres de Sylvia Plath et de Virginia Woolf retrouvés à leurs côtés ?

L’enquête s’avère vertigineuse et Toni Hill est amené à refaire équipe avec Carol Jordan, encore fragilisée par ses propres démons. Avec l’aide d’une hackeuse de génie, ils se lancent à la poursuite d’un tueur obsessionnel qui n’a plus rien à perdre.

Dans Les Suicidées, Val McDermid reforme son duo de choc et signe un polar à vous glacer le sang, aux enjeux plus contemporains que jamais.

L’AVIS DE CLEMENCE

Je découvre cette auteure avec ce titre , alors même que cet opus n’est pas le premier de son équipe cela ne gêne en rien la compréhension .

L’histoire se déroule au Royaume- Uni , où une vague de suicides touche des femmes ayant de l’influence , alors que rien ne laissait présager leur mal -être …

Cela aurait pu continuer , si seulement , le Dr Tony Hill , psychologue profiler , ne s’y était pas intéressé …

Il est au chevet d’une amie , alcoolique , Carol Jordan , qui traverse une passe difficile suite à son arrestation pour conduite en état d’ivresse …
Cette affaire lui semble suspecte et l’occasion est toute trouvée par le ministère pour reformer cette équipe de choc …

Cette enquête tourne autour de plusieurs thèmes tels que le cyber harcèlement , le harcèlement , l’alcoolisme , la dévalorisation de la femme …

Val McDermid est réellement actrice de son intrigue , on ressent bien son passé de militante dans les mouvements de gauche et La Défense des droits des femmes …

On ressent également l’ampleur que prennent les réseaux sociaux et internet dans l’organisation criminelle du pays … ce qui est , je l’avoue, carrément flippant …

Ce fut mon premier mais sûrement pas le dernier de cette auteure qui a su me tenir en haleine tout au long du roman , en décrivant en profondeur la psychologie de chaque personnage .

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici