Thierry JONQUET : Vampires

0
131
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

vampires - Thierry JONQUET

Parution aux éditions Seuil dans la collection Roman Noir en janvier 2011

Parution aux éditions Points dans la collection Roman Noir en janvier 2012

Quand un immigré roumain découvre au fond d’un hangar un quidam empalé sur un pieu de bois, le visage tordu de souffrance ante mortem et les entrailles broyées, dans la meilleure tradition des victimes de Vlad Tepes alias Dracula, resurgissent, du fond de l’Histoire, des terreurs ancestrales.

Et si les vampires n’étaient pas morts? La famille Radescu, ces sans-âge au teint blafard, ces noctambules habitants de Belleville, n’ont pas la vie facile. Tuer le temps ne va pas de soi quand celui-ci renaît chaque jour, pour ainsi dire éternellement. Qui s’est jamais intéressé au sort de ces humains sur qui le temps n’a pas de prise? De ces humains interdits de soleil et alourdis de désirs inassouvis? Réintégrer la communauté humaine, en finir avec l’éternité; c’est le but qu’ils se fixent pour tenter d’échapper à cette existence désespérante.

(Source : Points – Pages : 210 – ISBN :  9782757826508 – Prix : 6,50 €)

L’AVIS DE JEREMY BOUQUIN

Mort à 55 ans Jonquet n’a pas pu finir ce polar . Pourtant l’histoire est là, un roman comme seul Jonquet savait les fabriquer.

Une ossature solide, bâti sur le mythe du Monstre Vlad Dracul’, tristement célèbre pour empaler ses ennemis. Un crime effroyable, un pauvre mec empalé dans une usine abandonnée.

Jonquet est un artisan du néo-polar. Du noir serré, violent, social, il détaille là une société à bout, flingué à laquelle ne survit que des prédateurs…

Une texte construit sur des détails, une boulot de recherche énorme (un passage ultra précis sur l’autopsie, digne d’un chirurgien du verbe). Un sens du rythme, des chapitres courts, des personnages étranges (des vampires, des tarés…) et l’humour omniprésent.

Le seul dommage, la fin… il n’y en a pas… Jonquet est parti avant. Et pourtant, malgré la frustration : on l’excuse. On ne peut pas faire autrement. Il est juste parti trop tôt.

Advertisement
Un auteur nous fait partager l'un de ses coups de coeur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.